LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Nos voix enregistrées : Jonathan Sterne + Ryoko Sekiguchi

59 min
À retrouver dans l'émission

Hasard éditorial : deux livres qui évoquent la reproduction de la voix et du son. Le premier de Jonathan Sterne Une histoire de la modernité sonore où il traite du son et de la construction de son apparition comme objet d'inventions, de commercialisation, d'attention. Le deuxième La voix sombre de Ryoko Sekiguchi, autour de la voix disparue, enregistrée, un texte qui questionne nos sens.

Jonathan Sterne
Jonathan Sterne

Hasard éditorial : deux livres qui évoquent la reproduction de la voix et du son paraissent à quelques semaines d'intervalle, prenant le sujet de deux manières radicalement différentes (et totalement complémentaires). D'abord le versant scientifique, avec Une histoire de la modernité sonore , par Jonathan Sterne (éd. La Découverte / La Rue musicale / Philharmonie de Paris). Américain, Sterne est professeur à l'Université McGill de Montréal. Avec ce livre, paru en 2003 aux Etats-Unis, il fournit un des grands socles des "sound studies", un champ des sciences sociales encore à défricher en France. Il traite du son et de la construction de son apparition comme objet d'inventions, de commercialisation, d'attention tout simplement. Quelles sont les conditions pour qu'une technique, dont les éléments sont préexistant parfois depuis des siècles, s'incarne dans une invention ? Et pour que cette invention devienne un objet de consommation, à usage de création ? Jonathan Sterne procède par retournement des fausses évidences, affirmant par exemple que les médias précède imaginairement les techniques... Pourquoi une publicité de 1925 affirme-t-elle : "Il vous faut un casque audio" ? Par ailleurs, Jonathan Sterne questionne certaines notions qui résonnent encore : la naissance de la question de la "fidélité" à "l'original", qui évolue avec le temps... Jusqu'à pousser sa réflexion au format mp3, qui déborde son livre (et annonce le prochain).

Semblant
Semblant

Des voies d’accès semblables au passage qu’on s’est inventé n’existent pas. _ Ryoko Sekiguchi
Dans la deuxième partie, nous sommes avec Ryoko Sekiguchi poète et traductrice japonaise installée à Paris depuis 17 ans, qui écrit en français depuis douze ans, et qui publie La Voix sombre , chez POL. Des notes sur la voix, notamment sur la voix disparue. On comprend que c’est un livre (doux) de deuil, deuil transformé en fascination pour la voix enregistrée. La temporalité se trouble, on connaît le vertige de la multiplication des "présents", la distance géographique elle-même est rejouée. C'est un texte qui questionne nos sens que propose Ryoko Sekiguchi, parti d'une expérience on ne peut plus personnelle.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......