LE DIRECT

Plasticité sonore : Méryll Ampe + POLI

59 min
À retrouver dans l'émission

Elle est sculptrice et elle travaille aussi le son, une sculptrice sonore. Mérill Ampe saisit ses deux intuitions d'enfance, la sculpture et la batterie, pour les marier dans son art. La vibration du son fabrique un objet, façonne la matière. Deuxième partie, la revue Poli - politique de l'image n°11 est consacrée au politiques sonores, dans la continuité de la valorisation de possible "Sound studies" à la française. C'est Pali Meursault, qui a codirigé le numéro, qui vient nous en parler.

Paire de Baguettes en Bronze, 2009
Paire de Baguettes en Bronze, 2009

Elle est sculptrice, vraiment. Et elle travaille aussi le son, vraiment. Sculptrice sonore ? Oui, absolument. Méryll Ampe saisit ses deux intuitions d'enfance, la sculpture et la batterie, et réussit, contre toutes les évidences, à les marier dans son art. Si aujourd'hui, elle se dirige volontiers vers la fragilité de la performance sur scène, elle mène depuis plusieurs années une oeuvre où la vibration du son fabrique un objet, façonne la matière. Elle parle de la "matérialité du son", et elle se figure précisément une forme dans le son. C'est son superpouvoir à elle. Sculpter le silence ? Pourquoi pas, aussi. Laissez-vous convaincre par les protocoles, les dispositifs, les réinterprétations en relief d'une artiste qui défriche des chemins inhabituels.

L'empreinte c'est quelque chose d'important. L'empreinte du son acoustique, quotidien. C'est la trace du temps, de la tension, du geste.
Egilsstaðir Vidéo / Axelle Remeaud Son / Méryll Ampe

Vidéo M.Ampe
Vidéo M.Ampe

Poli n°11 est paru. Poli est sous-titré "politique de l'image". Mais ce dernier numéro en date parle du son. Dans la continuité de la valorisation de possible "Sound studies" à la française (où le son est la matière qui permet une démarche transdisciplinaire en sciences humaines), Poli donne la parole à des chercheurs pour qui le son, chacun dans son domaine (technologique, politique, géographique, gender studies ...) prend le son comme objet. Ce numéro a été codirigé par Maxime Boidy, Fred Pailler et Pali Meursault. C'est ce dernier, artiste sonore et essayiste, qui est à notre micro.

> L'Histoire vraie de son de Lior Shoov

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......