LE DIRECT

Sur la route… d’une île devenue presqu’île (de Ré)

53 min
À retrouver dans l'émission

En trois minutes, c’est fait. Depuis l’ouverture en 1988 du pont construit par Bouygues pour relier l’île de Ré au continent, les trois kilomètres de bras de mer entre l’île et La Rochelle sont donc un détail de trois minutes et 16 euros de péage. En 25 ans, le pont a accéléré le développement économique mais aussi la construction de résidences secondaires. Il y a ceux qui s’installent sur l’île de Ré, et ceux qui la quittent, parce que les loyers et les prix de l’immobilier sont devenus inaccessibles. Récits en chassé-croisé.Avec, en plateau : Jacques Boucard, historien et ancien maire de Sainte-Marie de Ré; et Bernard Toison, délégué de rivages Centre-Atlantique au Conservatoire du littoral.

les pourfendeurs du pont, en 88, redoutaient la hausse de la pression immobilière. Aujourd'hui, il y a sur l'île deux fois plus
les pourfendeurs du pont, en 88, redoutaient la hausse de la pression immobilière. Aujourd'hui, il y a sur l'île deux fois plus Crédits : Radio France
Alexandra Victor et Agnès Dommanger vivent sur l'île de Ré depuis une dizaine d'années.
Alexandra Victor et Agnès Dommanger vivent sur l'île de Ré depuis une dizaine d'années. Crédits : J. Gacon - Radio France
Elvis Rivasseau-Goumarre (au centre) est le premier à la quitter sa  (trop) chère île
Elvis Rivasseau-Goumarre (au centre) est le premier à la quitter sa (trop) chère île Crédits : J. Gacon - Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......