LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des bergers envisagent d’abandonner bientôt les estives du mont Lozère, ou de changer de métier.

Sur la route... des bergers, dans les Cévennes

54 min
À retrouver dans l'émission

Beauté des paysages, histoire des lieux et retour du loup: à la (re)découverte du pastoralisme dans les Cévennes, avec des bergers souvent éprouvés.

Des bergers envisagent d’abandonner bientôt les estives du mont Lozère, ou de changer de métier.
Des bergers envisagent d’abandonner bientôt les estives du mont Lozère, ou de changer de métier. Crédits : ERIC TEISSEDRE / PHOTONONSTOP - AFP

Vu de loin, c’est une merveille patrimoniale. Un tableau idyllique de montagnes et de vallées parcourues de routes de transhumance, de bergers et leurs brebis.

Mais de près, le pastoralisme des Cévennes et des Causses est une activité de plus en plus éprouvante pour ceux qui en vivent. Le loup rôde et les attaques se multiplient. Des bergers envisagent d’abandonner bientôt les estives du mont Lozère, ou de changer de métier. Ce sont eux pourtant qui ont, depuis le néolithique, façonné des paysages tout juste inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.

En reportage : A Valleraugue, près du mont Aigoual, avec Bernard Grellier . Il a élevé des brebis pendant 40 ans, et conserve encore un troupeau. Il préside aujourd’hui la Fédération des Groupements Pastoraux de Transhumance du Gard et de l'Herault. Beaucoup plus jeune, Patrick, dans la vallée de Soudorgue,  a décidé de devenir éleveur, berger, transhumant itinéraire.

En plateau : Anne-Marie Brisebarre , ethnologue et directrice de recherches au LAP  (Laboratoire d’anthropologie sociale de l’EHESS), auteur de Chemins de transhumance - Histoires de bêtes et bergers du voyage (Delachaux et Niestle, 2013)

En direct le vendredi 29 mai depuis France bleu Gard-Lozère à Nîmes

À sa retraite, Bernard Grelier a conservé une petite partie de son troupeau.
À sa retraite, Bernard Grelier a conservé une petite partie de son troupeau. Crédits : J. Gacon - Radio France
À Vacquières, un âne surveille les brebis pendant leur sieste.
À Vacquières, un âne surveille les brebis pendant leur sieste. Crédits : J. Gacon - Radio France
Patrick Mayet
Patrick Mayet Crédits : J. Gacon - Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......