LE DIRECT
Entouré de champs, le bureau technologique de l'Andra.

Sur la route… des déchets de Bure

49 min
À retrouver dans l'émission

Pour y accéder, il faut huit minutes de descente, comme à l’époque des mines. Lors de ses « visites pédagogiques » aux élus locaux, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs explique : ici le sous-sol est fait d’une argile épaisse de 130 mètres, conditions idéales...

Entouré de champs, le bureau technologique de l'Andra.
Entouré de champs, le bureau technologique de l'Andra. Crédits : Julie Gacon - Radio France

Pour y accéder, il faut huit minutes de descente, comme à l’époque des mines. Lors de ses « visites pédagogiques » aux élus locaux, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs explique : ici le sous-sol est fait d’une argile épaisse de 130 mètres, conditions idéales pour emprisonner à terme les quelque 80 000 m3 de déchets produits par l’industrie nucléaire française. En attendant que l’Andra boucle l’avant-projet détaillé du futur site, les opposants au projet redoutent une désertification prochaine… car « qui voudra faire pousser du blé ou acheter une maison sur une décharge atomique ? »

Les "colis" primaires seraient enfermés dans des colis de stockage.
Les "colis" primaires seraient enfermés dans des colis de stockage. Crédits : Julie Gacon - Radio France

En reportage : à Bure et dans les communes alentour.

Dans l'espace technologique de l'Andra avec les chargés de communication Martine Huraut et Eric Poirot ; avec Jean-Pierre Remmelé, ancien maire de Bonnet qui se situe dans la Zone d'intérêt pour la reconnaissance approfondie (ZIRA), et avec John, 34 ans, natif de la région, parti vivre à Paris mais qui a fait le choix de revenir s’y installer pour « sauver sa terre ».

20 janvier 2010: la commune de Bonnet vote contre l'enfouissement des déchets en son sous-sol.
20 janvier 2010: la commune de Bonnet vote contre l'enfouissement des déchets en son sous-sol. Crédits : Julie Gacon - Radio France

En plateau : Stéphane Martin, maire de Gondrecourt le Château, qui a apporté son soutien au projet ; et Claude Kaiser, maire de Menil la Horgne, qui s’y oppose.

Les opposants accusent l'Andra d'acheter élus et agriculteurs.
Les opposants accusent l'Andra d'acheter élus et agriculteurs. Crédits : Julie Gacon - Radio France

Emission enregistrée le vendredi 23 septembre dans les studios de France bleu Sud-Lorraine à Nancy.

Sur la route... sur Mirabelle TV! De haut en bas: Alicia Hiblot, Arnaud Caël, Julie Gacon, Roger Cayzelle.
Sur la route... sur Mirabelle TV! De haut en bas: Alicia Hiblot, Arnaud Caël, Julie Gacon, Roger Cayzelle.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......