LE DIRECT

Sur la route... du Mistral à St Nazaire

54 min
À retrouver dans l'émission

Deux-cents mètres de long pour trente-deux mètres de large. A Saint-Nazaire, le Vladivostok ne passe pas inaperçu. Et quand il disparaît momentanément du port, personne n'ignore qu'il est en mer pour les premiers essais avec les marins russes que les Nazairiens côtoient depuis plusieurs mois… C’est bien à eux qu’est destiné ce BPC (Bâtiment de projection et de commandement) que la France a vendu à Moscou en 2011. A l’époque, on souhaitait réchauffer les relations diplomatiques comme on dit, et puis on voulait surtout profiter de l’argent russe. Donner aux chantiers navals de Saint-Nazaire, alors en grande difficulté, un peu de travail pour les mois à venir...

En reportage :

  • Sur le port de St Nazaire avec un opposant nazairien au Mistral, et Bernard Grua , fondateur du mouvement No Mistral for Putin.

  • Dans un restaurant ouvrier de St Nazaire avec Jean-Claude Blanchard , conseiller municipal FN

En plateau :

  • Johan Jardin , représentant syndical CFDT chez STX (le fabricant du Mistral)

  • Daniel Sicard , historien des chantiers navals de St Nazaire, directeur pendant 20 ans de l’Ecomusée de la ville.

Depuis les studios de France bleu Loire-Océan à Nantes.

le Sebastopol, toujours en cours de construction
le Sebastopol, toujours en cours de construction Crédits : Julie Gacon - Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......