LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Charlène, 38 ans•

Au lycée municipal d’adultes de Paris : pas de limite d'âge pour passer le bac

53 min
À retrouver dans l'émission

Au lycée municipal d’adultes de Paris, ce sont des élèves un peu particulier qui se retrouvent le soir de 18h à 22h : ils ont de 20 à 65 ans et partagent un objectif commun : décrocher le bac.

Charlène, 38 ans•
Charlène, 38 ans• Crédits : Anna Szmuc - Radio France

L’établissement Philippe Leclerc de Hauteclocque est situé à l’angle de la rue d’Alésia et de la rue Didot, dans le XIVe arrondissement de Paris. Il est fréquenté le soir, de 18 à 22 heures avec une récréation de 19h50 à 20h10, et pour les terminales le samedi matin de 9 à 13. Devant l’établissement ils sont nombreux à discuter âprement de sujets de maths, d’histoire, de philo, comme des lycéens. Ils sont 240 élèves, qu’on appelle ici “auditeurs”, répartis en huit classes de trente, âgés de 20 à 65 ans, qui se sont décidés à reprendre des études, en commençant par décrocher le bac.

Il peut s’agir de jeunes filles et jeunes gens qui ont mis un terme à leur scolarité un peu trop tôt, quelquefois ce sont des adultes en quête de reconversion ou des adultes qui veulent simplement avoir le bac et se rendent compte que le passer en candidat libre à cinquante ans est une cause quasi perdue.

Ce cursus, unique en France, est extrêmement exigeant. L’assiduité est obligatoire. Une motivation de fer est indispensable. Il faut un grand courage pour reprendre des études quand on est un travailleur peu ou pas diplômé. Enchaîner une journée de travail avec quatre heures de cours, c’est épuisant et peut menacer pour quelques temps la vie sociale et affective.

Les enseignants exercent ailleurs et viennent là en heures supplémentaires. Eux aussi sont extrêmement motivés, aucun professeur n’imagine, même dans ses rêves les plus fous, disposer d’un auditoire aussi attentif et studieux.

Le fameux diplôme est dans la ligne de mire de chacun, mais son obtention n’est finalement pas si essentielle. L’important, pour les enseignants du moins, est que ces lycéens d’un genre particulier acquièrent une rigueur dans la réflexion et des méthodes de travail lors de leur passage au lycée d’adultes qu’ils peuvent fréquenter pendant cinq ans.

Un documentaire d’Olivier Chaumelle et Anna Szmuc

Prise de son : Mathieu Touren

*Avec : *

Céline , Isabelle , Camille , Jean-Paul , Rachid , Mourad , Lucile , auditeurs du lycée d’adultes

Les enseignants* Chalom Amar* , Jacques El Alami , Olivier Moreau , Carmen Ruiz

Et la proviseure* Françoise Noël-Jothy*

Bibliographie : Avec l'aide d'Annelise Signoret et du service de la bibliothèque centrale de Radio France

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......