LE DIRECT

Collection Sur Les Lieux De : La Hune : le blues de Saint-Germain-des-Prés

53 min
À retrouver dans l'émission

.

*Un documentaire de Maylis Besserie et Anna Szmuc *

*Prise de son : Yves Lehors *

Vitrine de La hune
Vitrine de La hune Crédits : Maylis Besserie - Radio France

« On ne vendra bientôt plus de livres entre la rue Bonaparte et la rue de Grenelle », cette phrase prononcée en 1996 par Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Culture, au moment du déménagement d’une autre librairie célèbre (le Divan), résonne aujourd’hui comme une prémonition.

Le 21 février 2015, Le Monde annonçait la fermeture d’une librairie germanopratine du 6e arrondissement de Paris depuis 1949 : la Hune. Elle a fermé ses portes au public le 14 Juin 2015. Depuis, des plaintes se font entendre de toutes parts, tant la librairie semble incarner le quartier et son histoire. Fondée dans l’effervescence de la vie intellectuelle et artistique qui animait, après-guerre, Saint-Germain-des-Prés, elle est de ces lieux qui sont à la fois réels et imaginaires, témoins d’une époque et de ses fantômes : Merleau-Ponty, Sartre, Beauvoir mais aussi Boris Vian, Sacha Distel, Pierre Michelot, les frères Fol et bien d’autres… Autant de figures du siècle passé qui rôdent encore dans le triangle d’or, entre les cafés du Flore, des Deux Magots et la brasserie Lipp.

Située entre des grandes maisons d’édition : Flammarion, Gallimard et Grasset, La Hune voyait passer les grands noms de la littérature qui venaient y rencontrer leurs lecteurs. « Un endroit libre amical et farceur » où l’on pouvait se retrouver et « finir la soirée en tournant les pages de publications militantes » (Raphaël Sorin).

Si en 2012 le déménagement du boulevard Saint Germain à la rue de l’Abbaye avait annoncé le déclin, d’aucuns la croyaient immortelle, protégée par son emblème. Ce documentaire est un hommage à un lieu culturel indissociable de Saint-Germain-des-Prés.

Avec :

*Raphaël Sorin, Serge Moati, Denis et Jacqueline Gheerbrant, Olivier Place, Miguel Dupont, Pierre Gagnaire, Nathalie Fiszman, Sylvie le Bihan, René Urtreger, Jean-Francois Chevais, Ali et M Deschamps * (marchand de journaux)

Avec des archives de l'INA

À venir dans ... secondes ...par......