LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

En Equateur (2/3) : « Le peuple Kichwa de Sarayaku : un peuple en résistance »

53 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire d'Anne Pastor et Christine Diger

José Gualinga
José Gualinga

Le combat des indiens du Peuple kichwa de Sarayaku n’est plus celui de leurs ancêtres, contre le conquistador espagnol. Aujourd’hui, ils font face aux multinationales et aux états pour faire reconnaître leurs droits et leur identité. Une identité qui passe encore et toujours par la terre qu’il faut nourrir, respecter, et préserver au cœur de l’Amazonie Equatorienne.

Ces descendants probables des Incas sont encore 1200 à vivre de chasse, de pêche et d’agriculture avec leur croyance, leur savoir et leur cosmovision directement inspirés de la nature. Ils se définissent comme les gardiens de cette forêt vivante mais leur terre est danger.

Depuis 1996, ils affrontent les multinationales, chassent les compagnies pétrolières et ont même fait condamner, en 2012, l’Etat Equatorien pour non respect du droit des peuples et nationalités indiennes à être consulté en cas de projet sur leurs territoires. Aujourd’hui, ils sont devenus un symbole exemplaire de résistance pacifique dans toute l’Amérique latine…

  • Avec la participation de :*

Dario Ramijo Matute , président de la communauté de Villano,

Franco Vitteri , président de la COFENAIE,

Wilson Pastor , Ministre de l’énergie,

Marlon Santi , ex-président de la CONAIE et de Sarayaku,

Don Sabino , Yachack de Sarayaku,

Patrick Bard , écrivain journaliste,

Sabine Bouchad , projet d’éducation interculturelle Tayak Wasi,

José Gualinga , président du gouvernement du Peuple Kichwa de Sarayaku,

Fabricio Guanam , traducteur, Casa del Arbol, Quito,

Cristina Gualinga , professeur.

Merci à Corinne Arnould de l'Association Paroles de Nature.

Production : Anne Pastor

Réalisation : Christine Diger

Ce documentaire a reçu le soutien de :

La compagnie Air France KLM propose des vols quotidiens vers l'Equateur, Quito et Guayaquil via Amsterdam.

L’Association pour une Fondation de Corse : Présidée par Jean-François Bernardini, agit en faveur d’un modèle de société garant de valeurs humanistes et solidaires.

A travers 5 programmes qui incarnent son engagement au service du bien commun, elle soutient des initiatives et actions valorisant le patrimoine naturel, culturel et humain, à travers l’échange d’expériences, en relation avec les grands enjeux de l’homme et de la planète . C'est ainsi qu'elle soutient du peuple Kichwa de Sarayaku en octroyant des bourses aux jeunes pour financer leurs études universitaires…

L'association Paroles de Nature : Volontairement composée de citoyens bénévoles, notre objectif est d’aider les peuples autochtones du monde à protéger leur patrimoine culturel et naturel ; nos actions s’inscrivent dans une volonté plus globale de contribuer à renouer des liens entre l’homme et la nature au sein de notre culture occidentale pour répondre aux interrogations environnementales de plus en plus aiguës et nous aider à retrouver un «bon sens» originel : le respect du vivant par la compréhension de nos origines. Depuis 2003, Paroles de Nature soutient et représente, en France, le projet « Frontière de Vie » du peuple Kichwa de Sarayaku : sur tout le pourtour de leur territoire les indiens Sarayaku plantent des arbres à fleurs. Ce « Chemin de fleurs », symbole universel de paix, est un appel à la solidarité internationale pour préserver leur territoire ancestral, cette "Forêt Vivante", face à la terrible menace pétrolière : le 11e appel d’offre pétrolier de l’état équatorien porte sur plus de 3 millions d’hectares de forêt primaire Amazonienne.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......