LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Carnaval de Bahia au Brésil est le plus populaire du monde. Environ 2 700 000 personnes en six jours de fête

Jérémie au Brésil : surmonter l'épilepsie

52 min
À retrouver dans l'émission

Jérémie vit un rêve : il est invité à aller jouer des percussions brésiliennes, sa passion, dans le plus grand carnaval du monde, à Bahia. Habitué à masquer son épilepsie qui l'handicape au quotidien, il va devoir faire face pour participer à la fièvre du carnaval brésilien. Son frère part avec lui.

Le Carnaval de Bahia au Brésil est le plus populaire du monde. Environ 2 700 000 personnes en six jours de fête
Le Carnaval de Bahia au Brésil est le plus populaire du monde. Environ 2 700 000 personnes en six jours de fête Crédits : Godong - Getty

Jérémie , 23 ans, est sujet à l'épilepsie. Sa passion ce sont les percussions brésiliennes. Il en joue chaque semaine dans la batucada Tim'bodé à Bordeaux. En février 2014, Jérémie et les Tim'bodé ont joué au carnaval de Bahia, aux côtés de musiciens brésiliens et devant des millions de personnes. Invités et menés par le bahianais Jair Mendès, ils ont passé deux semaines à Lobato, un bidonville de la banlieue de Salvador de Bahia.

Outre la découverte du Brésil, ce séjour a été pour Jérémie un vrai défi. Il ne fait pas de crises et s'exprime correctement mais il comprend, lit et écrit lentement. Difficile ainsi, de déceler son handicap au premier abord. Pourtant dans son quotidien, Jérémie est confronté régulièrement à des situations injustes et vexantes. D'ailleurs, les chefs de Tim'bodé, en apprenant que Jérémie était porteur d'un handicap, ont demandé qu'il soit accompagné par quelqu'un de sa famille pour participer à la fièvre du carnaval brésilien. C’est donc Antoine Lalanne-Desmet qui a accompagné son frère Jérémie au Brésil et conçu ce documentaire.

Production : Antoine-Lalanne Desmet

Réalisation : Véronique Vila

Jérémie est épileptique. Un handicap lourd qui ne l'empêche pas de s'adonner à sa passion : les percussions brésiliennes. Il est invité au carnaval de Bahia, aux côtés de musiciens brésiliens et devant des millions de personnes. Même si il cherche à camoufler son handicap, il doit être accompagné.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......