LE DIRECT

La crise : Angola - Portugal Aller Retour (2/3) «L’Angola : le nouvel Eldorado portugais »

54 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire d'Alain Lewkowicz et Guillaume Baldy

Devant le Consulat de l'Angola
Devant le Consulat de l'Angola

Avant la décolonisation, l’Angola, pays de près de 20 millions d’habitants, comptait près de 150 000 Portugais sur son territoire. En 2013 et trois guerres civiles plus tard, l’Angola compte de nouveau près de 150 000 Portugais. Etrange paradoxe sachant qu’ils étaient tous, ou presque, partis en fuyant les nouveaux maîtres du pays et les conflagrations fratricides.

Depuis 2002, l’Angola attire ! Riche en pétrole et en diamants, le pays a fait peau neuve. Luanda, la capitale, est devenue la ville la plus chère du monde pour les expatriés et pourrait devenir, sous l’impulsion du président Dos Santos, la Dubaï de l’Afrique Noire. Vue de Lisbonne, l’ancienne colonie ressemble au pays de cocagne rêvé, si bien dépeint par Bruegel. Les files d’attentes ne désemplissent pas devant le Consulat Général angolais de la capitale : jeunes diplômés, chômeurs en quête d’aventures, candidats à l’expatriation ou simples ouvriers, tous y attendent le fameux sésame. On joue des coudes, on corrompt s’il le faut, mais le visa, il faut l’avoir coûte que coûte. L’Angola, pays frère fantasmé, après une colonisation de près de 500 ans, aux espoirs de salaires parfois 10 fois supérieurs à ceux du Portugal, personne ne veut le rater. D’autant que ce pays d’Afrique Australe manque de tout et surtout de compétences et de gens bien formés : tout pour ressembler à un Eldorado…

Production : Alain Lewkowicz

Réalisation : Guillaume Baldy

La série La Crise : Angola - Portugal Aller Retour :

Lundi 18 février : "La débacle portugaise"

Mercredi 20 février : "Heureux comme un Angolais au Portugal ?"

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......