LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les coulisses du Muséum d'Histoire naturelle

52 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire d’Olivier Chaumelle et Christine Robert

Inaugurée en 1994 après une fermeture de près de 30 ans, la Grande Galerie de l’Évolution fête cette année ses 20 ans ! Une belle occasion de proposer au public une programmation spéciale mais aussi de lui faire découvrir les coulisses de cette galerie.

Le promeneur de surface ne peut absolument pas deviner que dix à vingt mètres sous le Jardin des Plantes sont conservés à température et humidité constantes, six millions d’animaux naturalisés. La plupart, comme dans la biosphère, sont des invertébrés. Les plus spectaculaires pourtant, sont bien sûr les vertébrés — 35 000 spécimens environ — parce qu’ils nous sont plus proches, et que beaucoup d’entre eux ont une histoire humaine à raconter. Le règne animal y est représenté dans tous ses embranchements, à l’exception des insectes, qui sont restés à part dans le bâtiment d’entomologie.

Le rayon kangourous
Le rayon kangourous

L’entassement est saisissant. Dans de lourdes armoires mobiles — l’espace est une denrée rare — les animaux, naturalisés il y a deux semaines ou deux siècles, attendent qu’un scientifique vienne relever sur eux telle caractéristique inattendue, ou qu’un muséographe les extraie de là pour les intégrer à une exposition de la Grande Galerie.

Les conservateurs et usagers de ce sanctuaire sont extrêmement fiers des nombreux “types” que la collection comporte. Un “type”, c’est le spécimen référence d’une espèce animale, le premier à avoir été décrit. Les “types” les plus précieux sont marqués d’un bandeau rouge et font l’objet d’un soin particulièrement jaloux. Trois siècles d’histoire de la zoologie sont conservés là. Et la zoothèque continue à s’enrichir, par le travail de taxidermistes attachés au Muséum.

Voyage sonore dans un univers onirique de connaissance, de passion, et de savoir-faire où sont conservées d’incomparables merveilles de science et de patrimoine.

Avec :

Jacques Cuisin , directeur de la zoothèque « vertébrés »

Zora Gabsi et Philippe Keith , ichtyologistes

Jack Thiney , ancien taxidermiste du Muséum

Christophe Voisin , taxidermiste en fonction

Textes lus par Nathalie Duong

Production : Olivier Chaumelle

Réalisation : Christine Robert

Prise de son : Stéphane Poitevin

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......