LE DIRECT

Les jeunes sont des cons!

54 min
À retrouver dans l'émission

Veuillez nous excuser pour la non-diffusion de l'émission sur Zouc qui était programmée aujourd'hui. Nous espérons une diffusion prochaine. Plus d'informations dès que possible.
"Les jeunes sont des cons !" Un documentaire d’Olivier Chaumelle et Christine Berlamont

Les jeunes sont des cons !
Les jeunes sont des cons ! Crédits : Editions Max Milo - Radio France

"Je vais atteindre cette année l’âge théoriquement respectable de quarante ans. À cet âge-là, il est classique de se pencher sur son passé, sur sa jeunesse en allée, sur les souvenirs à peine frais qu’on a pu conserver de ce qu’on a pu être et vivre quinze ou vingt ans auparavant.

En ce qui me concerne, et sans me dévoiler plus qu’il n’est décent, je vivais d’idéaux humanistes, dont certains me sont restés collés à la peau tels des sangsues, je pouffais de rire quand on me parlait travail et famille, je bouillais de colère quand on me parlait patrie. Mes camarades s’attachaient comme moi à exercer la subversion sous toutes les formes possibles, à remettre en cause les certitudes du monde bourgeois, à ridiculiser celles et ceux qui détenaient le pouvoir ou l’autorité. Nous allions prendre les enseignements du Professeur Choron, qui finalement nous foutait dehors en gueulant : « Allez vous faire foutre, bande de petits cons de merde ! » Il pouvait avoir mauvais caractère, Choron. Je vois aujourd’hui (j’ai vu, en tout cas, au printemps dernier) des individus pleins de santé, jeunes majeurs, citoyens, qui n’hésitent pas à déclarer qu’ils militent pour favoriser l’élection du candidat UMP à la Présidence de la République ; d’autres, apparemment identiques, qui s’engagent corps et âme pour le Parti Socialiste. Ils font des études de commerce parce qu’ils savent confusément que ça ne requiert pas trop de matière grise et qu’ils sont persuadés que ça leur assurera un turbin juteux. Ils apprennent à faire des nœuds de cravate. Bref. Ils lisent aussi, avidement, la presse bien pensante qui est à leur disposition. À leur décharge, il n’y en a guère d’autre. Ils préparent scrupuleusement leur carrière, leur descendance, leur retraite. Ils sont comme le Mimile de Ménilmontant de la chanson : « Il passe entre les clous et il salue les flics [...] Il vote / Il paie son loyer / Faudrait pas l’supplier pour qu’il aille à la messe. » Il y avait moins de conformisme de mon temps. Vindieu. Nous avions bien d’autres choses à faire et à penser que de prendre le chemin du bureau de vote. Nous lisions tout sauf les auteurs au programme. Nous ne nous contentions pas de lire des feuilles de chou subversives : nous en fabriquions, en toute clandestinité. Devant les exigences de rentabilité intellectuelle de nos parents, nous essayions d’apprendre des choses véritablement inutiles.

Heureusement, les maisons de retraite recèlent encore, après la mort du Professeur Choron, certains vieux cons salutaires. Il y a aussi, dans les Universités, dans les Grandes Écoles, aux Jeunesses de l’UMP, des tas de jeunes cons pour corroborer mon propos. Il y a enfin, de-ci, de-là, des jeunes filles et des jeunes gens qui en sont réduits à constater, hélas, la vanité de leur condition de jeunes. En résumé, ce sera une émission d’un vieux con immature à l’usage des jeunes cons séniles." Olivier Chaumelle

Avec : Christophe Bourseiller , écrivain et comédien ; Bruno Léandri , rédacteur à "Fluide Glacial" ; Serge Koster , écrivain et grammairien ; Grégoire Tirot , auteur de France Anti-Jeune , paru aux Editions Max Milo, et Rose, Karim... Et la voix de Laurent Lederer Producteur coordonnateur : Alexandre Héraud Producteur délégué : Olivier Chaumelle Réalisation : Christine Berlamont

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......