LE DIRECT
Paco Ibañez, 15 mai 2002 à Sedan, lors d'un concert, qui inaugure la manifestation "Champs libres", organisée par l'Office régional Culturel de Champagne-Ardenne
Épisode 2 :

Un coeur généreux "A galopar"

53 min
À retrouver dans l'émission

Au galop, de concert en concert, de ville en ville, d'espoir en espérance, de colère en révolte, de larmes en joies, de pays en pays, de poésie en poésie, Paco est toujours résistant, rebelle, infatigable, debout, luttant contre les « salauds » et les fantômes, avec ses frères.

Paco Ibanez au Mexique en 1999
Paco Ibanez au Mexique en 1999 Crédits : ANTONIO NAVA - Getty

A 80 ans, Paco Ibáñez nous raconte les pas de sa vie, les pas de ses musiques et les pas de ses "copains" ,les copains d'abord", ceux de la traversée, ceux des bateaux, des frontières, des voiles et des amarres "Jour après jour, comme les galets de la mer"…

Ses amis lui souhaitent bon anniversaire sachant qu'au delà des ans, des joies et des douleurs, ce chantre de l'amour et des combats chantera toujours "A galopar". "Au grand galop".

Comme dit le poète Blas de Otero: "si on m'a tout enlevé, il me reste la parole".

Un documentaire de Xavier d’Arthuys et Christine Diger

Avec : Paco Ibáñez, Elvira Matas Pablo, Tony Vega, Geneviève Didry, Cécile Vidal Beneyto, Patrick Charaudeau, Christine Manessier, Alicia Ibáñez, Angel Parra, et Edgar Morin

Prise de son : Bruno Mourlan, Jordi Salvado et Francis Pascal

Mixage : Benjamin Vignal

Voix et traductions : Dominique Colombani

Merci àHilario Aguirre

Et un grand remerciement à Julia San Juan de Aflordetiempo

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......