LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Haryana Saroj et sa petite fille
Épisode 3 :

En Inde, les femmes partagées

53 min
À retrouver dans l'émission

Andrada Noaghiu et Anne-Julie Martin ont sillonné le nord du pays en compagnie d’une activiste féministe, qui a tenu le rôle de médiatrice, pour aborder ce sujet tabou.

Haryana Saroj et sa petite fille
Haryana Saroj et sa petite fille Crédits : Anne-Julie Martin

Un documentaire d'Anne-Julie Martin, Andrada Noaghiu et Anna Szmuc

Dans les Etats de l’Haryana et du Penjab, l’avortement des fœtus féminins est devenu un phénomène de masse avec l’accès aux échographies. La coutume de la dot a pris une ampleur telle qu’elle ruine les familles ayant une fille et les parents veulent également éviter d’avoir à gérer la sécurité d’une enfant ou d’une jeune femme qui court un danger permanent face à l’agressivité masculine. Conséquence démographique : la région compte beaucoup moins de femmes que d’hommes.

Mukesh Kumar a le plus grand mal à se marier car plusieurs critères doivent être réunis : caste, richesse, religion, clan, profil astrologique…. Certains choisissent de faire venir des filles « disponibles » des Etats plus pauvres de l’Inde, comme Sobha qui est originaire du Bihar. Il s’agit souvent de femmes achetées, grâce à l’intervention d’intermédiaires, comme l’explique Baldev Sharma, un journaliste qui a enquêté sur le sujet.

Mais la polyandrie est aussi une solution au problème : Kamla, par exemple, s’est sacrifiée pour le bien et l’honneur de la famille en acceptant de devenir également la partenaire de son beau-frère. La dérive peut aller encore plus loin comme pour cette femme qui raconte le calvaire qu’elle a vécu après son mariage dans l’Uttar Pradesh… Dans ces cas-là, les journalistes et les militants indiens parlent de « polyandrie forcée », même s’il ne s’agit plus de polyandrie mais bien d’abus et de viol.

Merci à :

Suneeta et Rohan Dhariwal, indispensables intermédiaires.

Baldev Sharma pour ses conseils.

Bénédicte Manier, Damien Krichewsky, Frédéric Bobin, Sabu George et Antoine pour leur aide.

Luke, Ranjit Singh et Amouda Chabier à la traduction.

Marie-Dominique Fréval à la lecture.

Aurélien, Elise, Christine, Eve, Camille, Gilles, Loig, l’autre Anne-Julie, Sophie, Sarah et Chloé au doublage.

Ce documentaire est dédié à Anand Baskhar Morla, notre fixeur, traducteur et lecteur du Mahâbhârata qui nous a quittés avant de pouvoir écouter cette émission.

Avec le soutien de la SCAM, la Région Alsace, la ville d’Issy-Les-Moulineaux et Paris Jeunes Aventures.

Ecoutez les documentaires de la série Polyandrie :

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......