LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Quitter la France pour Israël

57 min
À retrouver dans l'émission

Alyah : quand les enfants juifs de la République montent vers Sion Un documentaire d'Alain Lewkowicz et Assia Khalid

Drapeau d'Israël
Drapeau d'Israël

Ils sont des centaines chaque année, Juifs de France, à quitter l’hexagone pour leur terre promise en effectuant ce qu’on appelle l’Alyah, littéralement « ascension » ou « élévation spirituelle » en hébreu. En 2014 l’Agence Juive comptabilise près de 7 000 départs, soit une augmentation de 63 % par rapport à 2013. Selon le gouvernement israélien, 42 000 Juifs français sont attendus dans l’Etat hébreu d’ici 2017.

Souvent impliqués dans une vie communautaire intense, partir en Israël n’est pour eux que l’évidente suite logique de leur implication. Mais de quel Israël rêvent-ils ? Ils partent tenter leur chance dans une autre réalité : celle d’un pays aux tensions sociales et économiques extrêmes, toujours potentiellement en guerre et possiblement menacé. Pour l’Agence, ce qui compte c’est partir. Du coup, des programmes courts et gratuits foisonnent pour « offrir une expérience israélienne aux jeunes Juifs et achever de les convaincre ». : cours d’hébreu, études supérieures gratuites, aides au logement, réductions d’impôts. Ils sont aussi une grande majorité de jeunes aujourd’hui à partir pour des raisons beaucoup plus pragmatiques en termes de qualité de vie et d’avenir professionnel dans un pays qui devrait atteindre les 4,5% de croissance en 2015.

Depuis mercredi 7 janvier, c’est la peur qui prime et pour ces enfants de la République, l’heure du départ semble irrémédiable.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

►►► La diffusion du documentaire Sur la Côte Basque, les blessés de guerre , initialement prévue aujourd’hui, est reportée à demain, mardi 20 janvier 2015.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......