LE DIRECT
Le bridge est un jeu de cartes, de type jeu de levées

Un pont vers le bridge

52 min
À retrouver dans l'émission

Qui n’a pas eu un parent, une grand-mère ou une vieille tante que l’on revoit jouer avec exaltation et passion au bridge en bonne compagnie ? Ce jeu de "vieux bourgeois" incarnerait l’essence même de l’ennui. Comment dépoussiérer son image et attirer de nouveaux pratiquants ?

Le bridge est un jeu de cartes, de type jeu de levées
Le bridge est un jeu de cartes, de type jeu de levées Crédits : Ron Berg - Getty

Décrit par Agatha Christie dans « Cartes sur table », par Stanislas-André Steeman dans « L’assassin habite au 21 » ou encore par Gilbert Picard dans son roman « Le neuf de la poisse », le bridge est un jeu de cartes à la réputation austère. Jeu de « vieux » bourgeois pour les uns, de vieux tout court pour les autres, ce jeu dit de « levées » fait d’enchères et de défis incarnerait l’essence même de l’ennui. Réservé autrefois à une élite, le bridge aujourd’hui se démocratise comme le golf. La France compte aujourd’hui près de 4 millions de joueurs et 1.5 millions de licenciés auprès de la FFB, la Fédération Française de Bridge, Cependant le nombre de licenciés décline. Comment attirer les jeunes vers le bridge, pratique considérée comme poussiéreuse et moderniser son image ? Tel est le défi que doit aujourd’hui relever la FFB. La Fédération communique à travers des campagnes publicitaires. Le message est clair « Musclez votre esprit : bridgez-vous bien ! ».

Laurent et Isabelle, deux quarantenaires de Saint-Brieuc, ont cette passion qu’ils partagent depuis des années et c’est quasi quotidiennement qu’ils se lancent dans l’apprentissage et la pratique du bridge. Tout comme Bill Gates ou Warren Buffett, Laurent et Isabelle en parlent avec exaltation. Notre couple briochin passe de longues soirées plongé dans la lecture des encyclopédies consacrées à ce jeu en perpétuelle évolution.

Le jeu était si populaire chez les bourgeois qu’en 1848, l’opticien Baptiste Paul Grimaud avait appelé sa boutique « Bridge Optic » avec pour slogan : « Pour jouer sans lunette ».

Un documentaire d' Alain Lewkowicz et Guillaume Baldy

Prise de son et mixage : Cécile Bracq

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......