LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Carré blanc (1/5) : "Tabou du dehors et tabou du dedans », par Christophe Deleu et François Teste" (Rediffusion)

54 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Christophe Deleu et François Teste - Rediffusion de l’émission du 17 mars 2008

Clone of Tabou
Clone of Tabou Crédits : D.R. - Radio France
Clone of Tabou D.R.©Radio France Le tabou est un terme polynésien qui signifie d’une part « sacré » et d’autre part « inquiétant », « dangereux ». Une sorte d’ambivalence caractérise le terme dès le début : une vénération pour l’objet tabou et, en même temps, une méfiance, une hostilité. C’est le navigateur James Cook qui utilise le mot en 1777 lors d’un voyage à Tonga. La notion devient un champ d’étude pour les anthropologues comme Smith et Frazer, elle est encore étudiée par Lévi-Strauss mais tombe peu à peu en désuétude, au profit de la notion d’interdit. Freud l’introduit dans le champ de la psychanalyse dans son ouvrage Totem et Tabou en 1913, associant tabous et troubles compulsionnels (ou névroses). Cette vision est aujourd’hui considérée comme ethnocentriste et dépassée. Elle témoigne pourtant de son introduction dans l’histoire de notre langue.Avec le développement de la psychanalyse, le tabou est entré dans le langage quotidien, il prend donc de multiples acceptions. Il s’agit parfois de briser les tabous (de l’histoire), d’un récit familial. Dans un même temps, on dira qu’une société sans tabou laisse l’individu en détresse et ne peut exister…La transgression vaut aussi puissance (Bataille) et de nombreux comportements traduisent aussi ce défi lancé à la norme et à l’ordre, permettent de se situer avec radicalité.Dans cette émission, « Sur les docks » propose de revenir sur l’émergence de cette notion à travers le regard de l’anthropologie, de la psychanalyse, de la sociologie, et des significations qu’elle recouvre aujourd’hui. Qu’est-ce qui fait tabou aujourd’hui ? Quel sens peut-on lui donner aujourd’hui ? Des allers-retours entre présent et passé, des exemples pris à travers le monde permettront de mieux définir le tabou en introduction de cette semaine qui lui est consacrée.Seront évoquées la nécessité du tabou ; le tabou et le corps - qui n’est plus intouchable mais qui demeure une peau, une frontière avec autrui - ; le tabou et la sexualité à travers l’exemple des « premières fois » ; le tabou et la mort, avec le refus de la douleur, de la vieillesse, et de certaines pratiques funéraires.Avec :**Serge Lesourd** et **Marie-Frédérique Bacqué** , psychanalystes ;**David Le Breton** et **Thierry Goguel d’Allondans** , anthropologues ;**Yves de Peretti** , cinéaste,et **Patrick Banon** , chercheur en sciences des religions. Lectures : **Lionel Prevel** Production : **Christophe Deleu** Réalisation : **François Teste**
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......