LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Champ libre (5/5) - La société sous surveillance en 2050 (Rediffusion)

55 min
À retrouver dans l'émission

Livre de Armand Mattelart ©Ed : La Découverte

Un documentaire de Michel Alberganti et Nathalie Battus L'évolution actuelle des systèmes de surveillance, dans un contexte de recherche croissante de sécurité, pourrait engendrer une société dans laquelle la notion de liberté individuelle s'efface progressivement. La protection des personnes et des biens contre le terrorisme, le banditisme et la délinquance conduit déjà à la multiplication des caméras dans les rues et au développement de méthodes d'enregistrements des actes de la vie quotidienne à l'aide des cartes à puces, des téléphones mobiles ou du suivi sur Internet. Une nouvelle technologie, les puces radio (radiofréquence ou RFID), promet de compléter la panoplie des systèmes de surveillance généralisée des citoyens. En 2050, si aucune réaction n'intervient, le réseau d'observation des individus sera installé depuis longtemps. Les plus optimistes considèrent que l'espionnage permanent des citoyens sera équilibré par la surveillance vigilante des autorités par ces mêmes citoyens. Comment vivra-t-on dans une société où tout le monde observe tout le monde? Reviendra-ton, paradoxalement, au climat qui règne dans les petits villages où les habitants se connaissent tous et où la notion de vie privée n'a rien de comparable avec celle dont profitent les citadins? L'anonymat finira-t-il par disparaître totalement? Quels risques une telle évolution de la société fait-elle courir à la démocratie?Avec :Jacques Attali , professeur et écrivain.Xavier Chanay , directeur de la recherche et développement de Gemalto ;Florence Fourets , directrice des relations avec les usagers et du contrôle à la CNIL ;Daniel Kaplan , délégué général de la Fondation Internet nouvelle génération, la FING ;Pierre Lévy , philosophe, directeur de la chaire de recherche du Canada en intelligence collective à l’université d’Ottawa ;Emilie Passemard , chef du service d’orientation et de renseignement du public à la CNIL ;Alex Türk , sénateur du Nord, président de la CNIL.Producteur : Michel Alberganti Réalisation : Nathalie Battus

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......