LE DIRECT

Champ libre: "Grande-Bretagne : le pays où il fait bon mourir"

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Catherine Guilyardi et Rafik Zenine

St Christopher's Hospice, Sydenham
St Christopher's Hospice, Sydenham Crédits : Stephen Craven - Radio France
St Christopher's Hospice, Sydenham ©Stephen Craven La première étude mondiale sur la qualité de la mort , menée en 2010, place la Grande-Bretagne en tête des pays où il fait le mieux… mourir ! Cette shocking distinction, les Britanniques la doivent principalement au mouvement des hospices. St Christopher’s Hospice, premier de ces établissement de soins palliatifs, a été fondé en 1967 par Cicely Saunders, une infirmière devenue médecin considérée comme la « mère » de l’accompagnement de fin de vie. St Christopher’s vit à 70% de dons et grâce à l’apport essentiel des bénévoles. Alors que le gouvernement conservateur réduit drastiquement les subventions aux associations, les bénévoles sont de plus en plus sollicités pour remplacer les professionnels. En février, « Sur les Dock »s a suivi ces bénévoles qui ont choisi d’accompagner les personnes en fin de vie au sein de l’hospice, mais le plus souvent aussi à domicile. Le Premier ministre David Cameron appelle de ses vœux cette « Big Society », une société dans laquelle individus et communautés répondent eux-mêmes à leur besoin, sans attendre l’intervention de l’Etat. A St Christopher’s et au North London Hospice, où se sont rendus Catherine Guilyardi et Rafik Zénine, soignants et bénévoles s’appliquent à améliorer l’image des soins palliatifs – et des hospices - pour attirer encore plus de bonnes volontés et faire vivre le mouvement des hospices. Production : **Catherine Guilyardi** Réalisation : **Rafik Zenine**
À venir dans ... secondes ...par......