LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Champ libre : "L’usine atomique" (Rediffusion)

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Laurent Salters et Rafik Zenine - Rediffusion de l’émission du 3 juillet 2008

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/09/90d63ce2-1b30-102e-80a0-fcfcfc001444/838_410120596-photo.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Champ libre (4/5) - L'usine atomique" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/09/90d63ce2-1b30-102e-80a0-fcfcfc001444/838_410120596-photo.jpg" width="250" height="352"/>
Champ libre (4/5) - L'usine atomique
C. Pozzo di Borgo/L'Harmattan©

En tout, ils sont vingt mille en 2008. Ce sont les ouvriers de la sous-traitance dans le nucléaire. Ce sont eux qui nettoient les réacteurs des centrales lors « des arrêts de tranches », ces périodes où les centrales s’arrêtent pour des missions d’entretiens.Cette population ouvrière travaille dans des conditions qui laissent rêveur. Soumis aux rayonnements radioactifs lors de leurs activités, ils subissent de plus une pression énorme. En effet, chaque journée d’arrêt de tranche d’une centrale coûte un million d’euros à EDF. Tout doit aller très vite.

Les contraintes liées à la sous-traitance sont énormes. Certains de ces ouvriers sont nomades et se déplacent au gré des chantiers. Les doses radioactives ingérées sont importantes…Pour certains, le manque total de transparence dans la sous-traitance pose de sérieux problèmes quant à la sécurité des centrales.

Avec :Michel Lallier , chimiste et ex-syndicaliste CGT de la centrale de Chinon Dominique Huez , médecin du travail à la centrale de Chinon Un groupe d’ouvriers de la société Endell, qui nous décrit ses conditions de travail et, en prime, une visite dans la centrale de Civaux, la vitrine du nucléaire français.

.

.

Production : Laurent Salters

Réalisation : Rafik Zenine

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......