LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Collection Témoignages : Rio : deux favelas qui font de la résistance

53 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Michel Pomarède et Gilles Mardirossian Prise de son : Benjamin Thuau et Dimitri Scapolan Mixage : Alain Joubert

A Rio
A Rio Crédits : Michel Pomarède - Radio France

Rio se prépare à organiser les Jo en 2016. Pour les quelques 1, 5 millions qui vivent dans 900 favelas, le quotidien est rythmé par la démolition des masures, le déplacement des populations et la pacification par la police militaire. La « cité merveilleuse » se pare dans le quartier du port « Musée de Demain»*. Objectif de cette reprise en main déclenchée par le gouverneur de Rio depuis 2008 : « nettoyer » ces quartiers longtemps laissés aux mains des trafiquants.

Face aux bulldozers, certaines « communautés » résistent. C’est le cas de la Vila Automodro, une favela plate* sise dans Barra da Tijuca. A l’ouest du centre de Rio, ce quartier est sorti de terre ces trente dernières années. En bordure de mer, de larges artères bordées de centres commerciaux, des bureaux de verre et de complexes d’habitation offrent un décor censé offrir à la nouvelle bourgeoisie un paradis de sécurité. C’est là aussi que s’activent les marteaux piqueurs des ouvriers qui érigent le futur village olympique, à proximité du lac de Jacarepaguá, sur les cendres du circuit de Formule 1 : le nommé Automodro. La favela détonne dans le paysage. Solidaires et combatifs, ses quelques 500 habitants ont fait reconnaître par la justice leur droit de vivre sur leur terrain et ont mis à mal les tentatives d’expulsion de la mairie. En décembre dernier, la communauté a reçu le prix Urban Age Award, qui récompense chaque année une initiative urbaine : les habitants ont proposé leur propre plan, un projet populaire pour rester sur place. Le prix, accompagné d’une dotation de 80.000 dollars, sonne alors comme une victoire. Pour combien de temps ?

C’est aussi la question que se posent les 130.000 habitants de l’immense complexe de favelas de la Maré qui ont vu, en mars 2014, débarquer près de 2000 soldats et des blindés pour déloger les chefs des cartels. Face aux militaires dont ils critiquent certaines exactions, des habitants se mobilisent notamment pour donner une autre image de leur favela.

  • et non pas située sur une des collines qui surplombent Rio

Avec :

Penha une habitante de la favela Automodro

Carlos Vainer ,professeur à l'Institut de recherche et de planification urbaine et régionale de l'Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ)

Mário Pires Simão , directeur de l’ONG, Observatoire des favelas

Ratao Diniz , photographe issu de la favela Maré

Dans Sur Les Docks, retrouvez d'autres documentaires sur le Brésil : *_> Collection Sur Les Lieux De : Vidigal, la favela chic de Rio ? _*> Collection Enquêtes : Chirurgie esthétique au Brésil

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......