LE DIRECT

Histoires de bandes (1/3) : "Krump game en Ile-de-France - Une danse, un mouvement, une identité"

54 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Stéphanie Griguer et Guillaume Baldy

Girl Madskillz s'entraîne avec Wrecker
Girl Madskillz s'entraîne avec Wrecker Crédits : S. Griguer - Radio France

Le krump est un mouvement à part entière qui tient à se démarquer du Hip Hop. Né à Los Angeles il y a une dizaine d’années, il a beaucoup évolué depuis, s’est répandu dans le monde entier et constitue en France un phénomène qui ne cesse de s’agrandir.Entre les banlieues réputées «difficiles» et les quartiers chics parisiens, les krumpeurs ont tissé une microsociété très codifiée. Les danseurs se regroupent dans des familles - les fame - où ils obéissent à une hiérarchie précise et à des rites bien établis. Mais le krump, c’est avant tout une danse puissante et cathartique qui met en scène des corps désarticulés, des rites presque guerriers et des jeux de masque. Chacun s’invente un personnage, une déclinaison créative de soi-même. Les danseurs se défient les uns les autres dans des battles, mais le véritable combat qu’ils livrent se situe à l’intérieur d’eux mêmes, contre leurs parts sombres. Le krump permet au danseur de libérer ses maux en exprimant sa souffrance et ses émotions au travers de sa danse. « Sur les docks » entre dans cet univers hors cadre, à travers les confidences de Flipside , Jig Saw , Wrecker et autres krumpeurs et krumpeuses, ainsi que dans leur langage secret et les « sons krump » omniprésents.

Production : Stéphanie Griguer

Réalisation : Guilaume Baldy

Technicien : Frédéric Cayrou

À venir dans ... secondes ...par......