LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Justice: du Palais au parloir (4/4) - L'aménagement de peine: une sortie de prison en douceur

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Sophie Knapp et Gilles Davidas.

Rachid Khaldoun
Rachid Khaldoun Crédits : Sophie Knapp - Radio France

Permettre a un détenu de se réinsérer, c’est lui donner la possibilité de réintégrer la société après sa sortie de prison en favorisant son accès au logement, à l'insertion professionnelle, aux soins, mais aussi en rétablissant les liens sociaux et familiaux. L’aménagement des peines est un outil privilégié de la réinsertion ; la récidive est moins élevée pour ceux qui bénéficient d’une semi-liberté, d’un placement extérieur ou d’un bracelet électronique. Venant de toute la région parisienne, des détenus se retrouvent chaque jour au sein de l’association S.J.T., « Solidarité-Jalon par le Travail », autour de Rachid Khaldoun, dans le cadre d’une action appelée « Aménagement de peine / recherche d’emploi ». Réunions de groupe, entretiens individuels, ateliers autour du C.V. et de l’entretien d’embauche, ces étapes s’avèrent compliquées pour des personnes ayant vécu la désinsertion par la prison et dont les parcours de vie antérieurs étaient souvent déjà chaotiques. Mais Rachid Khaldoun n’est pas là pour les conseiller ou les orienter, bien plutôt pour les bousculer. Exigeant, rigoureux, il les interpelle pour qu’ils se positionnent comme individus, pour qu’ils redeviennent acteurs de leur existence. Avec près de 90 % de réussite, il se démarque des autres partenaires de la réinsertion. Comme Mamaâr, les détenus bénéficiant d’une semi-liberté dorment chaque soir en détention. Les détenus en placement extérieur doivent avoir un logement pour bénéficier de cet aménagement de peine. Pour ceux comme Claude qui sont seuls, sans famille, sans réseau social pour les accueillir, il existe un centre d’hébergement et de réinsertion sociale dédié aux sortants de prison et futurs sortants de prison, « Le Verlan », créé en 1979 par Laure Baste-Morand.Au Verlan comme à S.J.T., la parole est difficile. Avec la sortie de prison qui approche, il faut se préparer à mentir pour ne rien dévoiler de son passé carcéral, parce que dire la vérité, c’est être immédiatement catalogué « ex-taulard », c’est être à nouveau banni de la société. Pour Claude et Mamaâr qui ont déjà connu la récidive, il n’y a pas de doute : ce passage par la prison doit être le dernier s’ils veulent accéder à cette vie «normale» à laquelle ils rêvent tous les deux, chacun à sa manière.

Avec :

  • Rachid Khaldoun , responsable du dispositif justice « aménagement de peines / recherche d’emploi » au sein de l’association S.J.T. (Solidarité-Jalon par le travail) ;
  • Jean Carletto Bopoungo , chargé de mission entreprise / demandeur d’emploi à S.J.T. ;
  • Laure Baste-Morand , fondatrice du « Verlan », un centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour les sortants de prison ;
  • Mamaâr , Claude , Karim , Paul , Christophe , Franck  et les autres détenus bénéficiant d’un aménagement de peine et rencontrés à S.J.T.

Producteur coordonnateur: Alexandre Héraud 

Productrice déléguée: Sophie Knapp 

Réalisateur: Gilles Davidas

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......