LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

« La couverture de l'avenue Charles de Gaulle à Neuilly »

56 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire d'Antoine Sachs et Vanessa Nadjar

L'avenue Charles de Gaulle à Neuilly
L'avenue Charles de Gaulle à Neuilly Crédits : Radio France
L'avenue Charles de Gaulle à Neuilly ©Radio France Je tente de rouler à vélo sur la fameuse avenue Charles de Gaulle, qui sépare Neuilly sur Seine en deux. Rapidement, c'est la panique : je me retrouve sur une véritable autoroute, au cœur de la ville. Au secours !C'est pourtant sur un lieu historique que je tente d'échapper aux bagnoles. Je me trouve sur le fameux « axe majeur », qui relie le Louvre à la Défense, ou plus exactement, dans une perspective historique, les Tuileries à Saint-Germain-en-Laye, à l'époque où les rois de France partaient y chasser en forêt.Nicolas Sarkozy, alors maire de Neuilly, l'aurait décidé : le trafic (environ 160.000 véhicules par jour) doit disparaître sous terre. Après les cantonales de mars 2011, le paysage politique s'est transformé. Jean-Christophe Fromantin, divers droite, non UMP, a été élu maire et s'est emparé avec succès du dossier de la couverture de la route.Point commun aux différents acteurs, dans la commune la plus riche de France, tous prévoient une prise en charge d'une partie du coût du tunnel par... le contribuable français. Pour étayer leurs raisonnements, les uns comme les autres parlent de la « route nationale 13 », et non pas de l'avenue Charles de Gaulle.Thierry Hubert, et François Charléry, deux responsables d'Europe Ecologie à Neuilly, déambulent avec moi dans leur ville, à vélo, et – ô surprise – la discussion prend rapidement une dimension immobilière assez complexe.Je repars dans les rues de Neuilly et retrouve les Pinçon Charlot, qui viennent de commettre un livre intitulé Le président des riches. Avec leur grille d'analyse, la situation est la suivante : Neuilly bute au nord ouest sur la Seine et au delà, ce ne sont que faubourgs et usines, in-fré-quen-tââââble !Plus loin sur la RN13, sur le parvis de la Défense, une barre d'immeubles se dresse face à la Seine, en plein milieu du fameux « axe majeur ». Ces logements sociaux devaient être rasés pour faire place à deux tours financées par des capitaux russes. Mais aux dernières nouvelles, ce projet aussi part à vau l'eau !Immédiatement derrière l'Arche de la Défense, camouflé des regards par des haies d'arbustes, le cimetière nouveau de Neuilly sert de lieu de drague aux étudiants de la fac Léonard de Vinci, dite « fac Pasqua ». Avec un prix du mètre carré à Neuilly qui oscille entre 8000 et 20000 euros, suivant la bonne vieille logique de la conquête de l'ouest, il vaut mieux délocaliser les morts de Neuilly à Nanterre ! Avec une adresse : Cimetière nouveau de Neuilly : 40, rue de Vimy 92200 Nanterre. Production : **Antoine Sachs** Réalisation : **Vanessa Nadjar**
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......