LE DIRECT

Le printemps arabe (4/4) : "Nadir l’Algérois, dit Papouf"

54 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Yassine Bouzar et Rafik Zenine

Une Yassine
Une Yassine Crédits : Zohra Bensemra / Reuters - Radio France
Zohra Bensemra ©Reuters « Papouf » 47 ans est l'un des fils de l’Algérie indépendante. Le visage émacié, Papouf n’a plus d’âge, il n’y croit plus ! Il vivote ! Il aurait pu devenir médecin ou ingénieur mais il a raté sa scolarité. Il a juste décroché le diplôme d’ « homme à tout faire » en s’autoproclamant « Parkingueur », un mot qui n’existe que dans le dialecte algérien. Sa mission est de surveiller une rue de 500 mètres de long et de gérer le stationnement ô combien pénible dans le centre d’Alger. Papouf n'économise pas un sou, il dépense tout ! Il aime le vin, et en abuse parfois. Papouf a bon cœur, il partage ses heures de vadrouille avec Farid, un laissé pour compte qui n’attend plus rien de la vie, encore moins de l’État. Pour Papouf, l'Algérie est son oxygène, pourtant il a divorcé de son pays, ou plutôt de sa classe dirigeante, qualifiée de corrompue et d’incompétente, et coupée de son peuple, ne proposant ni futur, ni perspective. Papouf nous dit dans un grand éclat de rire : « Je suis pauvre, je n’ai rien mais je vis, c’est tout, je vis ! ». Avec : **Nadir** , **Farid** , **Leila ** 70 ans, **Sihem ** 40 ans, **Amina ** 30 ans, **Mohamed Rouane** et son mandole, sans oublier **Chouk** . Production : **Yassine Bouzar** Réalisation : **Rafik Zenine**

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......