LE DIRECT

Le travail est mort, vive le travail ! (1/4) : "Les centres d'appel en Picardie, terre d'accueil des travailleurs du langage"

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Charlotte Bienaimé et Christine Diger

"Centre d'appel"
"Centre d'appel" Crédits : Evrard de Caqueray - Radio France
"Centre d'appel" Evrard de Caqueray©Radio France Vous connaissez ces voix. Elles vous dérangent en plein repas, vous proposent une cuisine ultra équipée, de nouvelles fenêtres hyper isolantes, vous demandent votre avis sur les crèmes de nuit. Casques à l'oreille, ceux qui se cachent au milieu de larges open spaces vous appellent des quatre coins du monde. En France, ils sont au moins 250 000 téléconseillers. En 2008, le secteur a créé entre 6000 et 8000 emplois dans l'hexagone. Pourtant, chez les sous-traitants, le nombre d’emplois délocalisés est passé de 10000 en 2004 à 60000 en 2009. Lutter contre les délocalisations dans ce secteur est donc une bataille de longue date. Dernier exemple en date, en juillet dernier, lorsque Téléperformance, l'un des leaders sur le marché, a annoncé la fermeture de huit de ses sites français. Le gouvernement a aussitôt convoqué des assises sur les centres d'appel.De leur côté, les collectivités locales se livrent une véritable compétition pour attirer les centres d'appels sur leur territoire. Ainsi, en Picardie, les élus tentent de développer le secteur depuis plus de dix ans. De l'emploi à sauvegarder donc. Mais quels emplois ? Face aux difficiles conditions de travail, comment les salariés se sont-ils approprié le travail ? Quelle place pour l'humain sur ces immenses plates-formes ? Comment vivent, s'adaptent et résistent les téléconseillers ?Première étape : Abbeville, chez Call Expert, premier employeur privé de la ville, bientôt 600 collaborateurs. Le centre d'appel vient d'ouvrir une seconde plate forme en partie financée par la ville. Nous assistons à une séance de recrutement étonnante: ouvriers et jeunes peu diplômés tentent de convaincre des chargés de recrutement au langage formaté.Deuxième étape : Webhelp, à Compiègne. Le centre d'appel vient d'ouvrir ses portes avec une soixantaine de jeunes recrues. Nous découvrons une partie de la formation nécessaire pour devenir de « bons téléconseillers ». Quand évaluation et notes sont de rigueur. Troisième étape, avec quatre salariés d'un centre d'appel dont les portes nous sont restées closes. Ils nous racontent leur quotidien difficile au cœur de ce centre qui s'apprête pourtant à obtenir le « Label de Responsabilité sociale ». **Merci aux salariés, candidats, et aux chargés de recrutement de Call Expert à Abbeville.Merci à Guillaume Milert directeur adjoint France de Webhelp et aux salariés du site de CompiègneMerci aux salariés de notre troisième étape pour leur témoignage. ** Production: **Charlotte Bienaimé** Réalisation : **Christine Diger** **Blog d'[Evrard de Caqueray](http://artofedc.blogspot.com/ "Evrard de Caqueray")**

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......