LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"Lech Kowalski ou le documentaire inflammable "

57 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Philippe Rouy et Mehdi El Hadj - Rediffusion de l'émission du 24 janvier 2008
Documentariste anglais d’origine polonaise, Lech Kowalski fait des films à partir de la réalité dans laquelle il vit. Arrivé à New York dans les années 70, il participe à l’émergence de la fulgurante scène musicale punk qui deviendra la matrice de toute son œuvre cinématographique. Avec « DOA », unique film sur la tournée américaine des Sex Pistols, en 1981, puis « Gringo », portrait d’un junkie skater new-yorkais, en 1984, et plus tard « Rock Soup », du nom de la cantine informelle créée par des SDF, en 1991, Lech Kowalski filme avec rage le portrait d’une Amérique de relégués et de parias.Revenu en Europe au début des années 2000, Kowalski prend la route de ses origines et élabore une trilogie polonaise, « The Fabulous Art of surviving », clôturée par le documentaire « East of Paradise », où entre en collision le récit de la déportation de sa mère en URSS et l’autobiographie cinématographique punk du réalisateur.Toujours fasciné par l’Amérique et ses contradictions, Kowalski a également entamé depuis le 11 septembre 2001 une série de court-métrages documentaires appliqués à décrire « l’état émotionnel de l’Amérique ».Ce portrait de Lech Kowalski présente et saisit l’importance méconnue en France d’un travail documentaire de l’intérieur, frontal et radical dans son approche du réel – Kowalski tourne et monte ses films comme des objets hautement inflammables. Une œuvre où opère sur trente ans une circulation incessante des personnages et des époques d’un film à l’autre. Témoignent ici la mère du réalisateur, Luciano Rigolini, des acteurs de l’époque américaine et des collaborateurs (producteurs et techniciens) avec lesquels Kowalski travaille en Europe et qui le suivent depuis de très nombreuses années. Ce documentaire évoque ensuite, en sa compagnie, cette personnalité du cinéma construite au contact d’une génération perdue, et qui, après s’être interrogée sur son parcours de cinéaste – ses ambitions et ses impasses – avec sa trilogie polonaise, se confronte aujourd’hui avec la même énergie à une réalité documentaire plus étrangère.Avec :Lech Kowalski ;Maria Werla-Kowalski , mère du cinéaste ;Variety Moszynski , réalisatrice ;Luciano Rigolini , producteur de l’émission « La Lucarne » sur Arte ;Emmanuel Soland , monteur-son ;Catherine Bourdeau , productrice.production : Philippe Rouy réalisation : Mehdi El Hadj

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......