LE DIRECT

Les internats (1/4) - Signes extérieurs d’excellence : l’internat de Melun

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Maylis Besserie et Guillaume Baldy Septembre 2008 : le lycée public Léonard de Vinci, à Melun, obtient « un label d’excellence ». Selon la définition du gouvernement, cela signifie qu’il a « vocation à accueillir 12 élèves « qui ne disposent pas des conditions matérielles favorables leur permettant d’exprimer tout leur potentiel ». Est-ce une pure utopie que d’imaginer que les conditions matérielles suffisent à pallier les inégalités sociales ? L’accueil identique pour tous au sein d’une structure suffit-il à créer des conditions égalitaires de réussite scolaire ? Quelle est la réelle ambition portée par les chefs d’établissement des internats « labélisés d’excellence » ? Autant de questions que soulève la création de cette nouvelle catégorie d’internats.Le classement dans cette catégorie peut paraître surprenant en ce qui concerne le lycée Léonard de Vinci, car il n’est pas ce qu’on pourrait appeler un établissement « privilégié ». Il subit même de plein fouet, depuis l’assouplissement de la carte scolaire, la concurrence du lycée du centre ville de Melun, affichant une meilleure réputation, et celle des établissements privés alentour. Cependant, le lycée Léonard de Vinci, parce qu’il est aussi un pensionnat, continue d’accueillir une population variée : des adolescents issus des villages de la campagne voisine qui viennent y faire leurs études mais aussi des enfants dont les parents, malades ou dans une situation difficile, ne peuvent pas s’occuper au quotidien.L’idée de ce documentaire est d’explorer l’univers clos d’un internat à la fois moderne et somme toute classique dans son fonctionnement, en tentant simultanément de cerner les particularités du « label d’excellence ». Nous interrogerons pour ce faire tous ceux – élèves, enseignants et conseillers principaux d’éducation – qui participent à la vie de l’établissement. Nous tenterons de comprendre quelles raisons sociales, éducatives ou matérielles ont poussés ces adolescents à choisir d’être pensionnaires.Dans l’imaginaire collectif, nourri de longue date par les œuvres littéraires et cinématographiques les plus variées (de Zéro de conduite aux Choristes), l’internat est, au sens fort du terme, une institution, dont les représentations figées et surannées évoquent une éducation d’un autre temps. Mais à quoi ressemblent les internes d’aujourd’hui ? Pénétrer dans l’enceinte et le quotidien du lycée Léonard de Vinci nous permettra peut-être de répondre à cette question, et en tout cas de découvrir, dans son incarnation la plus actuelle, un lieu à bien des égards fantasmatique et fortement inscrit dans le patrimoine scolaire et culturel de notre pays.Avec :Monique Lucas , proviseur ; Christophe Dubar , conseiller principal d’éducation ; Mme Lasserre , professeur ; Agnès Michel , professeur ;Victoria , Ferdinand et Amaury , élèves internes. Production : Maylis Besserie Réalisation : Guillaume Baldy Prise de son : Pierre Quintard

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......