LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'Hospitalité (1/4) - L’hospitalité sacrée de Monique Hervo

55 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Catherine Guyliardi et Nathalie Battus
Comment définir Monique Hervo ? Peut-être par ce qu’elle n’est pas , car elle est quand même un peu de tout ça : travailleuse sociale en marge des institutions, militante, petite sœur des pauvres laïque…

Monique Hervo et Frère Didier devant l'abbaye de Tamié
Monique Hervo et Frère Didier devant l'abbaye de Tamié Crédits : C. Guyliardi - Radio France
Monique Hervo et Frère Didier devant l'abbaye de Tamié C. Guyliardi©Radio France Agée aujourd’hui de 80 ans, Monique Hervo était, en 1959, membre du Service civil international (SCI), et s’est installée dans le bidonville de la Folie, à Nanterre. Pendant trente ans, elle suivra ses habitants, de la destruction du bidonville aux cités de transit puis les HLM. Sans cesse en rupture par rapport aux institutions, souvent en marge des associations, Monique rejette l’aide sociale lorsqu’elle ne prend même pas la peine de créer un* lien* avec l’autre. Dans ce documentaire, elle retrouve les enfants des bidonvilles et confronte sa vision de l’hospitalité avec un moine de l’abbaye de Tamié pour qui l’hospitalité est une règle, et avec Christian Delorme, prêtre lyonnais marqué par sa rencontre avec l’Islam et les populations immigrées qu’il suit depuis les années 70. « *Je n’aurais jamais imaginé que l’hospitalité puisse avoir une telle force ! Quand je suis arrivée au bidonville, je respectais l’* autre* mais au fond je venais seulement l’aider. Si, aujourd’hui, je me fous du matériel, c’est parce qu’ils m’ont ouvert sur un horizon qui dit que c’est l’humain qui compte. Bien sûr, je serai contente d’avoir une meilleure caravane pour vivre. Mais je sais que ce n’est pas important. A 80 ans, toutes mes affaires tiennent dans une Fiat Panda et je m’en rejouis ! * » Production : **Catherine Guyliardi** Réalisation : **Nathalie Battus**
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......