LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Micro Clima (3/4) : Cupidon par A + B et Patou et Fred : 38 tonnes d’amour

55 min
À retrouver dans l'émission

estival Longueurs d’ondes de Brest – décembre 2009 Un documentaire d'Emilie Bousseau (Ecole de journalisme - Strasbourg) A travers une trentenaire divorcée qui cherche l'âme sœur sur les sites internet de rencontres, une organisatrice de soirées pour célibataires triés sur le volet et un coach en séduction, le documentaire « Cupidon par A B » s'attache à montrer comment notre époque tend à rationaliser la rencontre amoureuse, dans un objectif de réussite et de rentabilité. Le conjoint se choisit selon des critères précis, tel un produit, afin de maximiser les chances de survie de la relation potentielle et évacuer autant que possible mauvaises surprises et désillusions. Le pragmatisme va jusqu'à codifier la séduction, transformant l'alchimie entre deux êtres en simple conséquence d'une méthode bien rodée. Les recettes donnent-elles satisfaction aux cœurs solitaires ? A vous d'en juger...Avec :Estelle Moreau , 30 ans, Parisienne, divorcée et habituée des sites de rencontres sur Internet ; Annie Jollec , organisatrice de soirées pour célibataires à Paris (ainsi que plusieurs célibataires y participant) ; Sylvain du Réau , coach en séduction à Paris.Réalisation pour Radio France : Nathalie Battus Patou et Fred : 38 tonnes d’amour - Rediffusion de l’émission du 26 novembre 2009 Un documentaire de Deborah Gros (Créadoc – Angoulême) et Jean- Philippe Navarre Patou et Fred sont chauffeurs routiers. Elle roule la nuit, lui le jour. Elle fait la ligne: Angoulême-Béziers trois fois par semaine en prenant l'autoroute. Il fait du fret : la France entière par les petites nationales. Quand Patou vide sa remorque à Toulouse, Fred est en train de charger à Briançon. Un coup de chance et leurs routes se croisent, parfois, le temps d’une cigarette.Ils travaillent dans la même société de transport. Ils avaient pour principe de ne jamais sortir avec un collègue de travail. Il y a huit mois ils se sont retrouvés par hasard dans une boite de nuit angoumoisine. Patou a fait le premier pas.Fred a quarante-cinq ans, Patou est à peine plus jeune que lui. Leur parcours sentimental et leur histoire familiale sont chaotiques. Avant de se connaître, ils ont vécu des histoires d'un soir, des histoires d'amour, ils ont eu des enfants, se sont mariés puis séparés.Patou et Fred passent moins de 48 heures par semaine ensemble. Le reste du temps, leur seul lien, c'est le téléphone. Ils parlent de tout et de rien: paysage, météo, repas, mécanique, circulation, autant de détails d'un quotidien qu'ils ne partagent jamais.« Faut pas être jaloux dans ce métier » dit Fred avant d’éclater de son rire sonore. Il a peur pour elle parfois. Et puis, il y a la solitude, de parking en aire d’autoroute, la vie de chauffeur contre la montre, la vie de couple à contretemps.Malgré les obstacles, Patou et Fred ne changeraient leur mode de vie pour rien au monde. La stabilité, ils l'ont trouvée dans la mobilité ! En les suivant sur la route, en partageant l'intimité de leur cabine de camion, le documentaire fait un portrait croisé de ce jeune couple. Comment vivent-ils l'absence et le manque ? Qu’est-ce qui les attache l’un à l’autre malgré la distance constante qui les sépare ? Chacun des deux se livre à sa manière. Le fil de la parole se déroule à mesure que défile la route. La parole se déploie aussi dans la tranquillité d’un temps d'une pause ou lors d’un week-end entre amis, dans la maison qu’ils sont en train d’aménager. Mais le week-end est toujours trop court, déjà le moteur redémarre et il faut reprendre la grande route. Avec Patou , Fred , Isa et Cédric .

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......