LE DIRECT

Monte le son Vol.5 (4/5) : "Pokemon Crew : du parvis de l’Opéra à la scène" (Rediffusion)

54 min
À retrouver dans l'émission

Un documentaire de Malik Issolah et Christine Diger - Rediffusion de l’émission du 10 septembre 2010

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/02/3bf9a312-9092-102e-863a-fcfcfc001444/838_pockemon.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Clone of Compagnie Pokemon Crew" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2011/02/3bf9a312-9092-102e-863a-fcfcfc001444/838_pockemon.jpg" width="350" height="233"/>
Clone of Compagnie Pokemon Crew Crédits : Radio France
Clone of Compagnie Pokemon Crew ©Radio France

Le hip-hop est né dans la rue. Il nous provient des Etats-Unis, dans la « street » à New-York. Il fut à son commencement, chanté, rappé, mais aussi bien, dansé. Le Break définit jusque là cette discipline.Depuis les années 90, celui-ci s’est exporté, allant, migrant dans de nombreux pays au point qu’il devient parfois difficile de retrouver son origine. En France, le Hip-hop est en général fort bien représenté et davantage à Paris. Mais quand il s’agit du Break Dance, c’est dans toutes les villes du pays qu’il faut aller… A Lyon, c’est à l’Opéra qu’il s’est introduit. Invités par Serge Dorny, le directeur, les Pockemon Crew sont maintenant en résidence. Ils avaient auparavant essuyé pendant des années le sol du parvis. C’est précisément à cet endroit qu’ils se sont formés vers la fin des années 90. Leur présence au quotidien sur le parvis suscitait alors la curiosité des passants. Ce pouvait être jouissif, et pour les Pockemons c’était déjà l’opportunité de s’exercer face au public. Il est intéressant, intrigant même, de voir ces jeunes danseurs breakeurs effectuant des allers-retours entre la scène et la rue, organisant des rencontres entre plusieurs équipes qui jouent, qui se battent en compétition pour atteindre des performances. Ce désir avec lequel ils évoluent et cette rage qui leur permet d’exister, ils les doivent certainement à cette relation entretenue au quotidien sur le parvis.Production: Malik Issolah Réalisation : Christine Diger

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......