LE DIRECT

Ouagadougou, Guantanamo, Sanaa (2/4) : "Marguerite Duras en Afrique - II : Dans la vie des acteurs témoins de Moïse Touré"

54 min
À retrouver dans l'émission

Second et dernier volet d'un documentaire de Caroline Ferrard et Diphy Mariani
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/01/f6bfeed6-4b4b-11e1-a6ab-842b2b72cd1d/838_groupe-ok.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Groupe de Moïse Touré" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/01/f6bfeed6-4b4b-11e1-a6ab-842b2b72cd1d/838_groupe-ok.jpg" width="450" height="338"/>
Groupe de Moïse Touré Crédits : C. Ferrard

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure> 

Ali , Fatou , Kadi , Irène , Achille , Drissa , Ablassé , Frédéric , Emmanuel , Valérie et Alimata sont les jeunes comédiens burkinabés avec qui Moïse Touré a travaillé du 7 au 17 décembre 2011 autour de l’œuvre de Duras.Caroline Ferrard et Diphy Mariani ont voulu savoir quelle était la vie de ces jeunes gens en dehors des ateliers. Elles les ont suivis pour une discussion ou une confidence.Irène, 24 ans, le temps d’une séance chez le coiffeur, raconte sa rencontre avec son fiancé, à un feu, dans la circulation. Ils ont une petite fille, mais ils n’habitent pas ensemble. Ils ont le projet de se marier, mais plus tard, quand ils auront fini leurs études et qu’ils auront une situation plus stable. Valérie, célibataire et Alimata, mariée, parle d’amitié, de secrets partagés, et d’entraide.Kadi explique son choix d’être comédienne et comment elle a dû lutter pour que son père l’accepte. Fatou a connu le même problème avec sa mère. Elle évoque également la difficulté de pouvoir s’occuper d’un enfant en étant comédienne, souvent en tournée, rarement à la maison. Frédéric vit dans une cour carrée où se trouvent également sa mère et la plus jeune de ses sœurs. Il peut se consacrer au théâtre grâce au soutien familial.Ils disent tous leur amour du théâtre, du jeu. Mais pour le moment, aucun d’entre eux n’en vit complètement. Peut-être sous l’influence de Moïse Touré, un grand nombre d’entre eux rêvent de créer un centre artistique où se côtoieraient différentes disciplines artistiques, à commencer par le théâtre et la danseProduction : Caroline Ferrard Réalisation : Diphy Mariani

Sur la photo, gauche à droite en commençant par le rang de derrière :Kadi, Jacques (Prunair), Irène, Alimata, Diphy, Moïse Touré, Frédéric, Emmanuel, Ablassé, Jessica (Hénou), Fatou, Achille.1er rang : Paul, Drissa, Valérie et Ali.

Merci à la compagnie de Moïse Touré, Les Inachevés, et à l'Institut Français du Burkina Faso à Ouagadougou.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......