LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sur les docks d’Afrique (4/5) : "Cap sur de nouvelles espérances"

53 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième documentaire d'une série de cinq, produite par Josph Confavreux et Jean-Philippe Navarre
Lorsque le Bénin s’appelait encore le Dahomey – il a changé de nom en 1975 sous la férule du général Mathieu Kérékou qui souhaitait un nouveau nom pour le pays socialiste qu’il voulait construire -, il était surnommé le Quartier latin de l’Afrique. Les étudiants béninois trouvaient naturel de poursuivre leur cursus sur les bancs de la Sorbonne ou dans les amphis de Jussieu. Aujourd’hui, l’une des principales artères de Cotonou s’appelle toujours le Boulevard Saint Michel, mais les cinémas qui le bordent tombent désormais en poussière. L’un des bars emblématiques du quartier Jonquet se nomme encore le Quartier Latin, mais c’est devenu un bouge au cœur du coin le plus chaud de la capitale économique du Bénin.Surtout, ceux qui fréquentent les campus béninois ont détourné leurs yeux de la France. Comme au Mali, au Burkina ou au Sénégal, les rêves d’études évitent de plus en plus l’hexagone. Si la France demeure la première destination pour études, elle est désormais talonnée par le Canada et les Etats-Unis. Sur le campus d’Abomey Calavi, à l’ouest de Cotonou, on regarde donc de moins en moins au Nord, et de plus en plus à l’Ouest, de l’autre côté de l’Atlantique, mais aussi à l’Est, puisque les ambitions chinoises en Afrique ne sont pas seulement économiques. Le mouvement est donc double. D’un côté, des promesses nouvelles de terres plus vastes et plus vierges. De l’autre, un rejet de l’ancienne métropole perçue comme de plus en plus hostile. Délitement de la Françafrique et émergence d’une indifféFrance ?Avec : Elysée , Lazare , Moussa , étudiants en droit au Campus d’Abomey Calavi de Cotonou ;

Sani Koladé , Berénice Kosserato , Ariel Djomakon , Akibou Adirou , et Maurice Gountin , du Centre Culturel Chinois. Production: Joseph Confavreux Réalisation : Jean-Philippe Navarre

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......