LE DIRECT

Travailleurs, travailleuses, allons jusqu’au bout ! (2/3) - Travailler sous pression

55 min
À retrouver dans l'émission

La vie du scaphandrier dépend de son collègue en surface
La vie du scaphandrier dépend de son collègue en surface Crédits : G. Baldy - Radio France

Un documentaire de Carole Pither et Guillaume Baldy L’homme a marché sur la Lune mais il est incapable de survivre à plus de 700 mètres sous la surface de la mer : actuellement, une dizaine de personnes seulement sont aptes dans le monde à descendre à cette profondeur et il faut trois semaines pour les ramener à la surface ! Traditionnellement, les travaux sous la mer, moins spectaculaires mais cependant difficiles, étaient effectués par le scaphandrier ‘pieds lourds’, c’est-à-dire en casque de cuivre, si prisé chez les antiquaires. Aujourd’hui, après une période où l’on a tenté de robotiser ces travaux pénibles et dangereux, on est revenu aux scaphandriers professionnels, un peu mieux équipés mais dont les contraintes, liées au travail sous pression, restent identiques. Et le travail sous pression ne se limite pas aux zones portuaires. Des milliers de plateformes off-shore (1200 rien qu’en Afrique) ont besoin de plongeurs ; les caissons hyperbares des hôpitaux (utilisés pour soigner des pathologies allant des maladies de la peau liées au diabète, au mal aigu des montagnes, en plus des accidents de décompression) nécessitent des opérateurs et les avions d’Airbus ne voleront pas sans essais effectués sous pression. Sans parler des techniciens EDF travaillant dans des centrales nucléaires, des conducteurs de sous-marins civils, des tunneliers-tubistes ou des inspecteurs des piliers de ponts, des ostréiculteurs ou conchyliculteurs et encore des archéologues effectuant des fouilles sous-marines, des cinéastes et cameramen qui tournent des images fabuleuses de la vie marine, et leur équipes. Tous sont formés en milieu hyperbare et certaines de ces formations ne sont disponibles qu’à deux endroits dans le monde : Fort William en Ecosse, et l’Institut National de la Plongée Professionnelle – INPP - à Marseille. Ce documentaire vous propose une heure d’immersion totale dans ce monde qui est loin d’être silencieux. Depuis l’INPP, vous entendrez les ambiances des fonds sous-marins, les histoires de scaphandriers cobayes et les voix de ceux qui forment des hommes et des femmes tous les jours à ce travail tout particulier, où sa vie dépend de son coéquipier.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......