LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Vivre, survivre et jouer au foot (2/4) : "On ne choisit pas son choix" suivi de "Voix Disparue de Fuyante Ville"

51 min
À retrouver dans l'émission

"Tout le monde veut vivre - On ne choisit pas son choix" - Un documentaire de Richard Kalisz, coproduit par Radio Air Libre, la RTBF et le Théâtre Jacques Gueux

Tout le monde veut vivre
Tout le monde veut vivre

En décidant d’accompagner une grève de la faim pendant trois mois, Richard Kalisz a découvert que la plupart d’entre eux se sont réfugiés là depuis des années, et qu’une bonne moitié en est à sa deuxième, voire troisième grève de la faim. En les accompagnant dans leur combat, ils lui ont dit : « on compte sur toi ». Mais compter sur lui, qu’est ce que cela voulait dire ?« Que pouvais-je faire d’autre que de recueillir des souffles de vie dans le micro, sans être pourtant journaliste, car je ne suis pas le porteur de revendications immédiates ? » RKC’est aussi la question du documentaire qui est ainsi posée.Aujourd’hui, la grève de la faim a été levée. Elle l’a été dès que le gouvernement a finalement annoncé des régularisations possibles sur base de critères provisoires, mais sans légiférer. En attente d’une vraie solution, une partie d’entre eux, loge toujours à cette enseigne et dit : on compte sur vous mais surtout sur nous.

Production : Richard Kalisz Montage et mixage : Axel Antoine

"Voix Disparue de Fuyante Ville" - Un documentaire de Goran Vejvoda Une ville utopique (appelé Fuyante) où les transmissions, les signaux et les voix ont disparu, et seuls demeurent les traces de mots et de sons. Les mois comptent désormais davantage de jours et, tous les cent ans, a lieu un événement qui commémore la pièce radiophonique de John Cage : T.C.W.A.S.H. (The City Wears A Slouch Hat).De larges échos évolutifs et réverbérés balaient le paysage sonore de la ville, emportant ainsi les dernières vibrations restées en suspension dans l'air. Les résonances résultantes feront partie d'une histoire audio, au bord d'un point de non retour, seulement imaginable, mais faiblement perceptible dans le lointain. Des phrases métaphoriques oscillent de temps en temps dans d'étranges endroits vides, certaines voix sont encore partiellement sonores, fractionnées, elle-mêmes essayant de récupérer des morceaux de sens ; tout ceci sont les restes d'une vaste bacchanale sonore. Les antennes radio émettent vers les Nowhere-ians (Les venus-de-nul-part) tandis que l'orchestre sonore chemine et se rapproche..."La voix Fuyante" rappelle que la radio est encore un espace très ouvert où l'on peut continuer à expérimenter tout en rendant un hommage à l'esprit novateur de Cage. On ne devrait jamais oublier un de ses paradigmes choisis parmi un très grand nombre de ses legs universels : "Accepter tous les sons comme équitablement légitimes".

Production,Montage et mixage : Goran Vejvoda

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......