LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

André Labarthe, comme par hasard » (2/2)

1h15
À retrouver dans l'émission

André Labarthe, comme par hasard » (2/2)
André Labarthe, comme par hasard » (2/2)
André Labarthe, comme par hasard » (2/2) © RF Par Christine Delorme Réalisation : Manoushak Fashahi « La plume doit nécessairement s'allier au canif ; c'est une alliance très utile, car l'une ne vaut pas grand-chose sans l'autre », Léonard da Vinci Toujours dans sa maison de Massais, A.Labarthe feuillette ses Cahiers où des fragments de textes côtoient un scénario à jamais inachevé, l'adaptation du Bleu du Ciel de Bataille. Il partage le même trait de caractère que certains esprits de la Renaissance, passer du coq à l'âne. Ses manières de frayer avec la littérature, la philosophie, le cinéma, l'image, la photo et la peinture, la danse rappellent le goût éclectique des hommes du Quattrocento pour l'anatomie,la mécanique, la science, l'astronomie,la musique et la peinture. L'homme au chapeau est un voyageur qui vient du fin fond de la littérature et qui, tel un marin, nous rapporte des récits de tournage, où il développe la technique comme une science des effets, avec une question lancinante, toujours présente, qui le taraude :Qu'est ce que c'est qu'un metteur en scène ? Comment faire exister le temps à l'écran ? Collectionneur, fétichiste...il est aussi un homme de la rencontre, qui provoque et ménage les hasards de la rencontre.Son maître, celui qui a résisté au temps, est Bunuel avec qui il partageait la même passion pour le surréalisme et la même éducation, une éducation de jésuite. Textes lus par Delphine Zucker
Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......