LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Entre deux-chaises : la siège-attitude

1h15
À retrouver dans l'émission

Par Anita Castiel Réalisation : Anna Szmuc La chaise est à la mode. Serait-elle devenue le nouveau fétichisme du contemporain bien assis, et par là-même, bien sous tous rapports ? Il est en effet de très bon ton de savoir démêler une Knoll d'une Prouvé, Mourgue et autre Perriand ou Paulin. En revanche, il est de très mauvais ton d'acheter ses chaises " six à la douzaine ". Car aujourd'hui, la juste attitude consiste à les dépareiller et à les acquérir estampillées. Si on se rappelle que le siège a longtemps assis le pouvoir de celui qui y posait son séant, que faut-il en conclure sur la vie " de bâton de chaise " de certains de nos contemporains ? Ainsi, dans toutes les tribus primitives, seul le chef est autorisé à prendre siège. A la cour de Louis XIV, seul le Roy trônait, les courtisans restant debout en signe de déférence. Comment, accepter dès lors, que dans la vile, les plus démunis, n'aient plus la liberté de s'asseoir dans les " espaces publics " ? Qu'il ne soit plus possible de se " bécoter " sur des bancs publics en voie de disparition. La chaise devient alors, de façon perverse, le méchant miroir de notre société. Que dire aussi de la position, entre le couché et le debout, l'animal et le transcendant qu'elle impose à celui qui se soumet à cette étrange prothèse ? Cette émission se propose d'interroger le fondement de cet engouement : suivi de certains collectionneurs, dans leur quête éperdue du " bien-séant ", déboursant jusqu'à " 1 million 500 000 euros " pour la chaise la plus chère du monde (vendue en juin 2005 à Drouot), rencontre d'artistes qui ont fait des chaises le matériau de base de leur travail, clins d"oeil aux Chaises de Ionesco, plongée dans l'univers théâtral qui ne peut se passer de chaises sur scène, émotion de la tapissière, interrogations du psychanalyste... Avec Chloé Braunstein, spécialiste du design Jean-Pierre et Jean-Marcel Camard,commisseurs-priseurs Gilles Cohen, metteur en scène Jean-Pierre Garnier, sociologue urbaniste Florence Greco, tapissière Philippe Jousse, galeriste Florence Lucas, artiste David Rolland, chorégraphe (des " Assis ") Pierre Staundeinmeyer, galeriste et amateur de chaises Marc Strauss, psychanalyste Ben de XXO, la caverne d'Ali-Baba du design du XXème siècle Le bistrot, au coin de la rue... (1ère diffusion le) (1ère diffusion le 07/10/2005)

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......