LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Essaouira, la ville qui rêve

1h15
À retrouver dans l'émission

Par Anita Castiel Réalisation : Anna Szmuc C'est une ville étrange, au sud du Maroc, dont les habitants applaudissent de concert le soleil, sur ses remparts, si celui-ci leur a offert un beau coucher de soleil. C'est une petite cité fortifiée venteuse à la Vauban, sur un site improbable tout près des déserts, qui avance grandement dans la mer. Particularité qui lui offre des températures globalement identiques tout au long de l'année. 22° C à l'ombre, déjà l'annonce d'un « paradis » auquel dans lequel ont plongé, comme pour mieux en partir, des pirates français, Paul Claudel, les gnaouas, la Beat Generation, juifs et chrétiens, Davia la sultane d'origine « corse ».... C'est donc une ville à part, un creuset d'expériences intimes, un site de lignes de fuites et de retrouvailles avec soi, de flux et de reflux migratoires incessants. On dit d'elle que chacune de ses rues abrite un lieu de culte, dans toutes les acceptions du terme. Elle abrite aussi, autre spécificité, des confréries et loges féminines diverses (Haddarats, ganouas etc...) et, en d'autres temps (XIXè) eut même une sultane, Davia. Aujourd'hui, c'est la seule ville du Maroc à avoir une femme pour maire. Avoir été quasi désertée depuis une trentaine d'années, elle voit débarquer de très nombreux français, anglais, italiens, américains qui ont décidé d'y vivre, à plein temps ou à mi-temps ou de retrouver le site de leurs années d'utopie « hippy ». Cette émission est un prétexte pour se poser la question du « paradis », du retour sur soi, du « bonheur », de l'enfance. La musique perpétuelle des ruelles, celle du vent, les rythmes gnaouas et haddarats, la mer, le rythme des bateaux de bois qui se construisent sur le port, le chuchotement des babouches... bercent cette émission en forme de voyage sonore aux contours abstraits. Avec, par ordre d'apparition : Robbi , le musicien de longue escale Aziz , le commerçant artiste de l'art de la « récup » Saïd , dans le rôle du guide Riri d'Arabie , qui a laissé son passé dans un container Tony Soulié , celui qui sait peindre l'abstraction du voyage Jaoual , le cavalier prodige Jeannot , le patron du Chalet de la plage Les Haddarats , Lalla Aïcha, Hadija et Amina Latifa , la galeriste prodigue Anne-Marie Teillou , du 5 Aziz El Mouatez , association Essaouira-Mogador

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......