LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Gabriel Germinet, les carnets radio

1h15
À retrouver dans l'émission

.

Par Simone Douek Réalisation: Anna Szmuc « Vous mériteriez que je vous envoie mes témoins », écrivait un auditeur à Gabriel Germinet, après avoir écouté sa pièce radiophonique, Great Guignol, diffusée en 1934 sur le poste parisien. Mais Gabriel Germinet n'en était pas à son premier (for)fait. C'était la deuxième fois que ce créateur et théoricien du théâtre radiophonique effrayait les auditeurs avec des pièces fictives qui égalaient la réalité : le 21 octobre 1924, quatorze ans avant la Guerre des mondes d'Orson Welles, les sans-filistes français crurent vivre en direct le naufrage d'un navire en perdition. La pièce radiophonique s'appelait Maremoto. Et le 28 janvier 1934, dans Great Guignol, c'est du suicide sur scène d'un comédien qu'ils furent témoins, lors de l'inauguration d'un théâtre qui n'existait pas… Gabriel Germinet s'appelait en réalité Maurice Vinot ; c'était un ingénieur que l'imagination créatrice avait porté dans de nombreux domaines, par exemple, avant de penser à la radio, il avait inventé…la climatisation. Mais il fut aussi directeur du Poste parisien de la radio entre 1922 et 1925, écrivit ou adapta de nombreux textes pour la radio, et réfléchit alors à la personnalité de l'outil radiophonique, à sa portée sociale et artistique, à la spécificité de l'auteur de radio, et aussi à toute une série d'améliorations techniques que les ingénieurs du son redécouvrent avec enthousiasme, car beaucoup de leurs aspects se retrouvent aujourd'hui dans la pratique de l'art sonore. En 1962, Gabriel Germinet a légué toutes ses archives écrites, manuscrits de textes radiophoniques, correspondance, notes, coupures de presse, documents sur les congrès d'art radiophonique, à la Bibliothèque de l'Arsenal. Ce fonds a été récemment transféré, avec tout le fonds «arts du spectacle», sur le site Richelieu de la Bibliothèque Nationale qui nous a pour l'occasion ouvert ses portes : ce fonds était à ce jour quasiment inexploré. J'y ai convié à mon tour bruiteur, historienne de la radio, ingénieurs du son, pour le plaisir d'ouvrir les boîtes d'archives et d'y découvrir les bonheurs de la radio.

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......