LE DIRECT

Souvenir de Pithiviers, 1942

1h15
À retrouver dans l'émission

Par Béatrice Leca Réalisation : Gaël Gillon Il y a quelques années, Claude Ungar a trouvé dans le bureau de sa mère un porte-plume de bois gravé, incrusté d'une photographie : un souvenir du camp de Pithivers, 1942, où un premier amour avait été interné avant d'être assassiné à Auschwitz. Des milliers de Juifs sont passés, entre 1941 et 1943, par ce camp qui ressemblait alors à n'importe quel camp de prisonniers. Combien d'entre eux ont demandé à l'artisan Isaac Schönberg de fabriquer pour eux ce genre de porte-plumes qu'ils ont envoyé à leurs femmes, à leurs enfants ? Des objets ordinaires, gravés de fleurs, portant souvent une photographie, la date et le lieu toujours, des objets d'avant, qui appartiennent encore au monde d'avant la catastrophe - et qui portent pourtant désormais à jamais le message silencieux des morts, un adieu. Quelques-uns des enfants, des petits-enfants qui ont reçu ou hérité ce dernier cadeau, racontent ici leur histoire.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......