LE DIRECT
Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly

Colloque pour le temps présent

32 min
À retrouver dans l'émission

Marc-Alain Ouaknin reçoit aujourd'hui les philosophes Joseph Cohen et Raphael Zagury-Orly

Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly
Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly Crédits : D. R.

« Longtemps, écrit André Neher, l'intellectuel juif a fait figure d’enfant perdu du judaïsme. Dans tous les chantiers, il était à la tâche ; sur tous les champs de bataille, il menait la lutte ; dans les combats les plus louables et les plus périlleux, il constituait l’avant-garde, mais c’étaient les chantiers où les responsabilités humaines les plus diverses se trouvaient engagées, sauf une : celle, précisément, du judaïsme. »

Confronté avec sa condition juive, l’intellectuel juif réagissait au mieux par un mouvement d’humeur ou d’indifférence ; On donnait le meilleur de soi-même à toutes les philosophies du monde, mais on n’avait ni le temps, ni la curiosité, ni le courage d’imaginer le judaïsme autrement que sous le masque que lui prêtaient les préjugés, les partis pris, les topiques séculaires. »

Oui c’est vrai : « Longtemps, l'intellectuel juif a fait figure d’enfant perdu du judaïsme. » Mais c’était avant ! Avant l’appel lancé dès 1945 par Edmond Fleg "pour la reconstruction spirituelle d'Israël et du monde."

Cette reconstruction, amorcée dès 1945 avec la création d’écoles, de lieux de rencontre et d’étude, de formations de maîtres, particulièrement dans le cercle des éclaireurs israélites de France, offrit un signe de son épanouissement et de sa maturité en 1957, à l’initiative d’Edmond Fleg et du compositeur Léon Algazi.

Cette année-là, il y a donc tout juste 60 ans, un groupe d’hommes et de femmes, intellectuels juifs de langue française, se réunirent sous l’égide du Congrès Juif Mondial en un Colloque dont était de renverser la figure ancienne de l’intellectuel juif et de l’inviter à découvrir avec André Neher « un cadre assez large et efficace, pour qu’il trouve une place qui ne heurtât en rien sa conscience, mais lui donnât aussi, la stimulante conviction d’être situé au sein d’une communauté disposant d’un message structuré de pensée et d’action ».

Ce premier Colloque fut suivi d’un demi-siècle d’autres éditions, qui furent à chaque fois un événement : une fête pour l’intelligence et un plaisir de la rencontre. Les plus grands esprits de langue française, par leur exposé toujours à l’avant-garde de la pensée, influencèrent plusieurs générations et contribuèrent à modeler un paysage intellectuel, ouvert et fécond, dont, avec bonheur, nous sommes tous, en France et au-delà, les héritiers reconnaissants. Le dernier de ces colloques eut lieu en 2004.

Toute institution, comme tous les humains, a besoin de respiration pour pouvoir trouver un nouveau souffle, de nouveaux chemins, pour échapper à la répétition, aux lourdeurs des formes cristallisées et déterminées que risquent de prendre toutes choses.

En 2015 la Fondation du Judaïsme Français s’est adressée à deux philosophes, Joseph Cohen et Raphaël Zagury-Orly, en leur donnant mission de réfléchir à la refondation du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française.

Marc-Alain Ouaknin les reçoit aujourd'hui pour éclairer les enjeux de cette refondation des Colloques des intellectuels juifs de langues française et de sa première édition sur le thème "La montée des violences" qui se tiendra le 19 et 20 mars prochain au Conseil Économique, Social et Environnemental.

Les invités.

Joseph Cohen

Joseph Cohen, philosophe français, est né en 1971. Il a enseigné à l’Université de Stuttgart (2004) ainsi qu’au Staatliche Hochschule für Gestaltung – Karlsruhe (2004-2007). Depuis 2007, il est Professeur de Philosophie au School of Philosophy du University College de Dublin (Irlande).

Nommé, en 2016, membre statutaire du groupe de recherche interdisciplinaire « L’Incertitude des Formes » au Fresnoy – Studio National, Joseph Cohen a également été, depuis 2007, professeur invité de philosophie dans nombreuses universités européennes. En 2010, il fonde et devient secrétaire du Irish Phenomenological Circle, puis, il fonde, en 2015, avec Charlotte Casiraghi, Robert Maggiori et Raphael Zagury-Orly, les Rencontres Philosophiques de Monaco.

Joseph Cohen travaille principalement sur l’idéalisme allemand de Kant à Hegel ainsi qu’en phénoménologie contemporaine. Il s’intéresse tout particulièrement aux rapports entre philosophie et théologie ainsi qu’à l’antijudaïsme et l’antisémitisme dans l’histoire de la pensée occidentale.

Raphael Zagury-Orly

Raphael Zagury-Orly est un philosophe israélien, né à Haïfa. Après avoir terminé son Doctorat de Philosophie en Sorbonne, il est, depuis 2003, professeur à l’Ecole des Beaux-Arts, Bezalel, de Jérusalem. En 2010 et jusqu’en 2014, il dirige également le prestigieux programme de Master of Fine Arts auprès de cette école. Il a également tenu divers postes d’enseignant-chercheur dans de nombreuses universités, à la fois en Israël et en Europe : à l’Institut Cohn de l’Université de Tel-Aviv (2009-2013) ; à la Staatliche Hochschule für Gestaltung – Karlsruhe (2014-2015) ; au Karl Jaspers Zentrum de l’Université de Heidelberg (2015-2016) ; à l’Université de Rome – Sapienza (2015-2016). Aujourd’hui, il est chercheur invité au Département de Philosophie de l’École Normale Supérieure (Paris).

Membre permanent du groupe de recherche interdisciplinaire intitulé « L’Incertitude des Formes » au Fresnoy – Studio National, les recherches de Raphaël Zagury-Orly sont aussi concentrées sur la théorie de l’art contemporain. Il a été nommé, en 2014, conseiller spécial au Zentrum für Kunst und Medientechnologie de Karlsruhe (Allemagne), notamment dans la coordination du projet « GLOBALE », où, avec Peter Weibel et Joseph Cohen, en 2015, il a codirigé le « Das Tribunal – Ein Prozess gegen die Verfehlungen des 20 Jahrhundert ». Il a également, avec Noam Segal, été curateur de l’exposition « Walter Benjamin – Exilic Archives » tenue au Musée des Beaux-Arts de Tel Aviv en 2015-2016.

Il a été nommé par l’Institut Français de Tel Aviv, curateur et coordinateur principal de la Nuit de la Philosophie à Tel Aviv et en cette fonction a réalisé cet événement en 2015, 2016 et prépare actuellement celui de 2017.

Raphael Zagury-Orly travaille principalement sur l’idéalisme allemand, la phénoménologie contemporaine, la déconstruction derridienne et l’éthique lévinassienne.

Refondation du Colloque des intellectuels juifs de langue française.

Joseph Cohen et Raphael Zagury-Orly ont été nommés par la Fondation du Judaïsme Français, en 2015, pour refonder le Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française dont la première édition se tiendra les 19 et 20 mars 2017 au Conseil Économique, Social et Environnemental.

Pour tous renseignements : http://www.fondationjudaisme.org/colloque/theme-2017/

Programmation musicale

La musique qui accompagne le début de l'émission est de Léon Algazi.1890 - 1971.

Sonate pour violoncelle et piano. Sarah Iancu, violoncelle - David Bismuth, piano

http://www.cfmj.fr/fr/actualites/publications/cd/melodies\-hebraiques\-pour\-violoncelle\-et\-piano.html

Bibliographie des invités

Joseph Cohen

Aux éditions Galilée

  • Alternances de la métaphysique, 2009
Crédits :

Voir http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=livAut&auteur_id=1906

Raphael Zagury-Orly

Aux éditions Galilée

  • Questionner encore, 2011.
Crédits :

Voir http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=livAut&auteur_id=2068

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......