LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Félix Perez

Emmanuel Lévinas et l'étude

32 min
À retrouver dans l'émission

Première partie

Félix Perez
Félix Perez Crédits : DR

Le livre et le maître

Chavouot, l’une des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme a eu lieu mercredi et jeudi dernier. A l’origine fête agricole, elle est devenue avec le temps, fête de la révélation de la loi, fête de la révélation de la Tora au mont Sinaï, et ainsi la fête de l’étude.

Fête de l’étude marquée dans toutes les communautés par une nuit d’étude qui se termine au petit matin avec les premières lueurs de l’aube.

Étude, dont la parole d’Emmanuel Lévinas dans toute son œuvre nous rappelle à quel point elle fut, et sans doute reste-t-elle une des constituantes fondamentales et fondatrices de l’anthropologie juive.

Mais ce qui aussi très marquant dans l’enseignement de Lévinas est le rapport au livre et à l’écrit.

« C’est là, dit-il, que c’est prolongé mon origine lituanienne, non pas dans les enthousiasmes mystiques mais pour une très grande curiosité pour les livres ! » je dis souvent, ajoute-t-il, que c’était plus intérieur que l’intériorité, c’était un livre !

Livres, lectures, interprétation, études, enseignements, apprentissage du russe et de l’hébreu très tôt, qui vont accompagner toute la vie du philosophe et qui vont devenir des thèmes majeurs de la réflexion qu’il va transmettre dans ses cours, conférences et dans tous ces livres.

Si l’on a pu dire, à juste titre, que Lévinas est le philosophe du visage, il est aussi le philosophe du Livre. La formule mérite commentaire.

Pour découvrir et approfondir ces différentes questions Marc-Alain Ouaknin reçoit aujourd’hui le philosophe Félix Perez

L'invité.

Félix Perez, est Maître de conférences en philosophie, il a enseigné la philosophie pendant 25 ans à l'université Paris 7 Denis Diderot.

Après un doctorat de troisième cycle (Réflexions sur la question de l'altérité d'autrui dans la pensée d'Emmanuel Lévinas) et un enseignement de plus de dix ans dans les universités de Tuléar et Tamatave à Madagascar, Félix Perez a également été responsable de cours sur, Spinoza, Pascal, Sartre, Bergson, Heidegger, Husserl, Henry, Deleuze, Platon, Lévinas et Freud. Il a consacré plusieurs articles et deux gros volumes à la pensée d'Emmanuel Lévinas. Par ailleurs, il a été responsable de séminaires durant plusieurs années au centre d'exégèse européenne Rachi de Troyes. Félix Pérez est aussi membre du CERILAC, "Centre d'Études et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma" de Paris 7.

Publications de l'invité :

Ouvrages:

  • En découvrant le quotidien avec Emmanuel Lévinas, Ce n'est pas moi c'est l'être, Paris, L’Harmattan, 2000, 336 p.
  • D’une sensibilité à l’autre dans la pensée d’Emmanuel Lévinas, Ce n'est pas moi, c'est l'autre, Paris, L’Harmattan, 2001, 336 p.
  • Apprendre à philosopher avec Emmanuel Levinas, Paris, Éditions ellipses, 2016

Articles:

  • « L’homme qui aimait la vie, Michel Henry », 2008.
  • « Entre Sorbonne et Michel Ange, Emmanuel Levinas », 2008.
  • « Le fabuleux destin de Bobby le chien »
  • « La citation dans quelques films de Eric Rohmer »
  • « Circonfession et nostalgérie : Derrida »

Archive sonore.

Océaniques: Emmanuel Lévinas à propos de son histoire, 1988.

Programmation musicale.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le livre de l'invité.

Editions Ellipses
Editions Ellipses Crédits : Félix Perez

Présentation de l'éditeur:

"Lire Levinas aujourd'hui se présente pour nous comme l'exigence de se défaire d'une philosophie qui n'a pu empêcher la violence. Le sujet s'éprouve lui-même, accomplit sa liberté, s'enrichit d'aventures mais ne sort pas de soi. Il retourne fatalement à lui-même, sans aucune passerelle vers autrui, fût-il un sujet pensant. La pensée de Lévinas remonte à une éthique qui serait le premier mot de la philosophie. Le sujet est responsable avant d'être un sujet pensant. Face à une pensée occidentale où le sujet découvre l'univers en lui-même, avec Lévinas, c'est la lumière du visage de l'autre qui inaugure une démarche spirituelle de l'homme. Son œuvre nous conduit à croiser une histoire qui a oublié le visage avec la Seconde Guerre mondiale, apogée de la violence de la totalité. Elle nous invite à chercher comment se conjuguent, pour un moi responsable, l'approche d'un visage et d'une société. Une réflexion au cours de laquelle nous rencontrons le féminin, la paternité, la maternité, la société, la politique, enfin Dieu et les concepts religieux, qui sans l'éthique restent vides."

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......