LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Prof. Michel Gad Wolkowicz

"Et tu choisiras la vie..."

32 min
À retrouver dans l'émission

.

Prof. Michel Gad Wolkowicz
Prof. Michel Gad Wolkowicz Crédits : DR - Radio France

Chers amis auditeurs. C’est un très grand plaisir de vous retrouver après cette longue période pendant laquelle nous vous avons proposé des émissions en réécoute.

Il existe une tradition qui enseigne que lorsque l’on rencontre un ami que l’on n’a pas vu depuis trente jours, on récite une bénédiction qui dit la joie de ces retrouvailles. Baroukh ata Adonaï élohénou mélèkh ha’olam, chééhiyanou vequiyémanou vehiguiyanou lazeman hazé. « Tu es une source de bénédiction Maître du monde qui nous a fait vivre, et qui nous a maintenu en vie et qui nous a permis d’atteindre ce moment-là. 

Bénédiction forte qui dit beaucoup de l’amitié mais aussi de la relation qui existe entre la vie et l’amitié, c’est-à-dire l’importance des relations entre les êtres humains pour donner sens à la vie.

Le mot « ami », havèr en hébreu, signifie d’ailleurs le lien, le fait de mettre ensemble, des personnes mais aussi des idées, en témoigne le mot hibour qui signifie à la fois le lien et le traité de philosophie ou tout ouvrage qui propose une réflexion articulée, l’intelligence d’un propos, qui pose le sens des choses et du monde.

L’« ami », havèr, un mot dont l’un des anagrammes est riche d’enseignements car il signifie le « choix », le fait de « choisir », bahar.

Amitié, vie, choix et temps, quatre mots qui rencontrent à leurs façon notre époque et la situation dans laquelle nous nous trouvons plongée maintenant depuis six mois, depuis le début de ce qui s’est révélée être une pandémie qui a littéralement bouleversée notre monde dans son ensemble.

Époque qui plus qu’aucune autre, en dehors des guerres et des attentats, nous a placé collectivement devant la question de la maladie et de la bonne santé, du soin et de la guérison, et de manière essentielle devant les questions des relations sociales, de nos choix d’existence, de la proximité et de la distance, de l’amitié précisément, de l’attention particulière aux autres, de la responsabilité de nos gestes, de nos choix éthiques et de façon radicale devant la question de la vie et de la mort.

Et dès lors comment ne pas penser à ce verset 19 du chapitre 30 du Deutéronome [1] : 

« Je prends aujourd’hui à témoin le ciel et la terre, que je vous ai proposé la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Tu choisiras la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité »

Les commentaires, nombreux, s’interrogent sur le sens de ce verset. Pourquoi énoncer ce qui semble une évidence ! Que signifie choisir ? Pourquoi parler de la vie et de vivre ? Qu’appelle-t-on la vie ? Qu’est-ce que vivre ? Pourquoi ajouter « toi et ta descendance » ? les mots « afin que tu vives » n’auraient-t-ils pas suffi à la compréhension de cette injonction !?

Époque qui plus qu’aucune autre, en dehors des guerres et des attentats, nous a placé collectivement devant la question de la maladie et de la bonne santé, du soin et de la guérison, et de manière essentielle devant les questions des relations sociales, de nos choix d’existence, de la proximité et de la distance, de l’amitié précisément, de l’attention particulière aux autres, de la responsabilité de nos gestes, de nos choix éthiques et de façon radicale devant la question de la vie et de la mort.

L'invité

Michel Gad Wolkowicz est psychiatre et psychanalyste, Il est fondateur et directeur d’un Institut de recherches interdisciplinaires et d’une collection d’ouvrages qui permettent d’en faire connaître les travaux, Institut et collection qui portent le nom de « Shibboleth », avec le sous-titre Actualité de Freud.

Archives 

Raphaël Draï

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Michaël Bar-Zvi

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pause musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le livre de l'invité

La transmission en question
La transmission en question Crédits : DR - Radio France

LA TRANSMISSION EN QUESTION (S)

Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz

Les auteurs :

Pascal Bruckner, Philippe  Val, Jean-Pierre Winter, Georges Bensoussan, Bernard Golse, Éric Marty,  Évelyne Chauvet, Daniel Epstein, Laurence Kahn,  Frédéric Encel, Michal Govrin, Francine Kaufmann, Sam Tyano, Daniel  Sibony, Rivon Krygier, Cyril Aslanov, Michaël Prazan, Jean-Jacques  Moscovitz, Daniel Dayan, Alexis Nuselovici-Nouss, Patrick Bantman,  Monette Vacquin, Thibault Moreau, Michel Granek, Roger-Pol Droit…

«  Ce dont tu hérites de tes pères, acquiers-le pour mieux te  l’approprier. » écrit Freud. Omniprésente, la transmission croise  mémoire et histoire, valeurs et savoirs. Mobilisée comme slogan, fétiche  ou relique, elle est au centre d’une clinique du contemporain qui se  manifeste en signes et symptômes individuels et collectifs.

La transmission comme  question, construction toujours en devenir, intrique tradition et  création, identité et appartenances, déterminisme et libre arbitre.  Entre-deux du langage, des sexes, des générations engageant  symbolisation, conflictualisation des identifications et subjectivation.

La transmission en question(s) : comment se construit un sujet, un peuple ? Dans L’Homme Moïse et la religion monothéiste, Freud interroge ce que signifie sortir d’Égypte,  au fondement de l’invention et du choix d’une liberté responsable. Mais  qu’en est-il des transmissions brisées par les pathologies  individuelles, narcissiques, phobiques ou identitaires, par les  traumatismes transgénérationnels, les génocides et les deuils  impossibles ? 

Entre « nouvelles parentalités » et crise de la  représentation, du rapport au réel et de la temporalité, qu’en est-il  d’une éthique et d’une politique de la transmission ? En quoi les  idéologies totalitaires, dont l’antijudaïsme serait un paradigme,  manifestent-elles, dans le rejet de l’Œdipe, de la dette et de la  castration symbolique, délires de filiation, envie, projection mimétique,  destructivité, transmission de la haine et haine de la transmission ?

Autant d’enjeux analysés par  60 intellectuels de référence, croisant les disciplines, de la  psychanalyse à la littérature, en passant par le droit, l’histoire, la  géopolitique, la bio- éthique, l’intelligence artificielle, l’analyse des  cultures et des idéologies, la pensée juive, les arts: Schibboleth –  Actualité de Freud poursuit son travail de culture. 

Groucho Marx noue d’un trait la responsabilité réciproque, l’ambivalence de la trans-mission de la transmission : « Pourquoi ferais-je quelque chose pour les générations suivantes, qu’ont-elles fait pour moi ? »

Vernissage de l'exposition "Mémoires" d'Alain Kleinmann

Le 13 septembre à 14 h 30 au Centre Européen du Judaïsme Place de Jérusalem, 75017 Paris

Peintre contemporain Alain Kleinmann a exposé son  travail dans une cinquantaine de musées, galeries et institutions  internationales. Il a publié récemment « Interrogations sur l’art contemporain »,  aux éditions de Paris.

On pourra réécouter l'émission "Talmudiques" de 2013.

https://www.franceculture.fr/emissions/talmudiques/alain-kleinmann-et-les-metamorphoses-de-la-memoire

Alain Kleinmann
Alain Kleinmann Crédits : DR - Radio France

Séminaire de Schibboleth

Le 13 septembre à 17 h 30 au Centre Européen du Judaïsme Place de Jérusalem Paris 17e

Table ronde  sur le thème  « Mémoire, transmission, création, Art, psychanalyse, pensée juive »  

Pour tout renseignement secretariat@schibboleth.fr

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......