LE DIRECT
Antoine Grumbach

La Soukka : une architecture de l'hospitalité 2/2

32 min
À retrouver dans l'émission

Éloge de l'ombre

Antoine Grumbach
Antoine Grumbach Crédits : DR

Marc-Alain Ouaknin poursuit sa conversation avec l’architecte et urbaniste Antoine Grumbach autour l’architecture dans le judaïsme.

La soukka est cette petite cabane recouverte de feuillage, cœur de la fête de Soukkot ou fête des cabanes, dans lesquelles se déplace toute la vie quotidienne puisqu’on y mange, on y dort et on y étudie.

Mais le cœur de la fête de soukkot est double car à côté la soukka il y a le rite du loulav, un bouquet constitué d’une branche de palmier, de deux branches de saule (aravot), de trois branches de myrte (hadassim) et d’un cédrat (étrog). Bouquet qui possède de nombreuses significations mais dont la plus partagée est celle-ci : chaque élément représente une catégorie de personne en fonction du parfum et des fruits qu’ils portent. Le parfum est la dimension de l’étude et les fruits correspondent à la pratique. Ainsi le saule des rivières qui n’a ni fruit ni parfum correspond à l’homme simple, loin de l’étude et de l’engagement dans la pratique des commandements ;

le cédrat, fruit très parfumé, à l’inverse représente l’homme qui consacre du temps à l’étude et à la pratique des commandements et de l’éthique. Le palmier qui porte des fruits mais n’a pas d’odeur et le myrte qui est parfumée sans porter de fruits représentent ceux qui pratiquent sans étudier et ceux qui étudient sans pratiquer. Les réunir ensemble est le symbole de la cohésion sociale, du respect de tous envers tous et de la manière dont chacun choisit son engagement en toute liberté. La communauté juive comme la communauté humaine est constituée par toutes les tendances, tous les courants, sans exclusive et sans exclusion. Immense leçon de tolérance et de non-indifférence à l’autre quelque-que soit son statut, sa pratique ou sa croyance.

Symbolique de la cohésion sociale et de la rencontre humaine qui se poursuit et traduit de manière pratique et concrète par l’invitation, l’accueil et l’hospitalité dans la Soukka. Invitation soulignée par la présence de figures tutélaires qui sont les invités symboliques de chaque jour de la fête de soukkot.

Chaque soir un invité est à l’honneur Abraham, Isaac, Jacob, Moïse, Aaron, Joseph et David. Ce sont les oushpizin, oushpiz au singulier, qui signifie en araméen « un lieu pour passer la nuit » et l’hôte, à la fois celui qui invite et celui qui est invité. La proximité évidente entre ce mot araméen et l’hospes latin est tout à fait remarquable.

Tous ces éléments donnent à réfléchir sur la manière la plus juste d’accueillir l’autre, de penser l’hospitalité. Car construire des villes et des maisons n’est-ce pas essentiellement construire des lieux d’accueil de l’humain ?

L'invité

Antoine Grumbach est l'un des grands architectes et urbanistes contemporains. Né à Oran, Il est professeur émérite à l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville (ENSAPB). Il concentre ses activités entre études urbaines, architecturales et recherches. Il a réalisé, notamment, à Paris, la Maison Suger (résidence de la MSH) et la station de métro Bibliothèque François-Mitterrand. Il a aussi réalisé, entre autre, le tramway à Paris et un quartier commercial à Aubervilliers. "Le grand Moscou" et " Le grand Paris" sont ses derniers projets en cours.

Antoine Grumbach est l'un de ceux qui, en France a le plus milité pour le retour à la ville. Une pensée de la ville qui ne se résume pas par l'addition d'éléments architecturaux mais relève d'une construction en perpétuel inachèvement faite de sutures, d'émergences de l'histoire, de rapports sociaux. Cette pensée de la sédimentation, s'inscrit dans le mouvement de la sociologie urbaine très présent à la fin des années 60. En quelque sorte, il s'agit d'opposer l’école des Beaux Arts qui ne comprend la ville que par rapport à son dessin à une prise en compte globale de la forme urbaine par sa pratique et la combinaison de ses implications sociales, économiques.

Transition musicale

Le site de l'invité

http://www.antoinegrumbach.com/Collection/antoine\\_grumbach/index.asp

Livre de l'invité concernant le thème de l'émission.

Antoine Grumbach, L’ombre, le seuil, la limite, édition du MAHJ, 2007.

Disponible en pdf sur le site de l'auteur à l'adresse suivante:

http://www.antoinegrumbach.com/Collection/antoine\\_grumbach/medias.asp?type=1

Numéro de la Revue Tenou'a consacrée à Soukkot

http://tenoua.org/169/

Numéro d'automne 2017 de la Revue Tenou'a
Numéro d'automne 2017 de la Revue Tenou'a Crédits : DR
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......