LE DIRECT
Michal Govrin

Le choix du roman 2/2

31 min
À retrouver dans l'émission

Le rêve en partage

Michal Govrin
Michal Govrin Crédits : Noam Warsawski

Marc-Alain ouaknin poursuit son entretien avec Michal Govrin pour évoquer les horizons littéraires, historiques et philosophiques de son dernier roman, Amour sur le rivage . Elle parle aussi de son précédent roman, Sur le vif , la littérature israélienne, la guerre, et l'espoir de la paix par la littérature.

Cette émission est une rediffusion du  09.02.2014

Programmation musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bande son du roman

http://www.kibutz\-poalim.co.il/love\_on\_shore\_soundtrack

L'invitée

Michal Govrin est née à Tel Aviv. Son père fut un des fondateurs de l’État d’Israël. Sa mère, une survivante de l’Holocauste. Romancière, poétesse et directrice de théâtre, elle est l’auteur d’une dizaine de livres dont Sur le vif, roman traduit en français chez Sabine Wespieser éditeur en 2008. Depuis 1981, elle publie de la poésie, et notamment en 2000, à New York, Body of Prayer, avec Jacques Derrida et David Shapiro. Ses textes théoriques et/ou autobiographiques paraissent régulièrement dans des revues du monde entier, comme Les Temps modernes.
  Auteur d’une thèse écrite et soutenue à Paris sur le théâtre sacré contemporain, elle a dirigé des mises en scène très remarquées, dans le domaine du théâtre juif expérimental, et aussi des adaptations d’auteurs comme Beckett, Jean-Claude Grumberg ou Martin Buber.   Elle vit aujourd’hui à Jérusalem où elle dirige, à l’institut Van Leer, un groupe de recherche sur la transmission de la mémoire et la fiction. Elle enseigne également à l’université de Tel Aviv.

livre de l'invitée

Michal Govrin
Michal Govrin

Précédent roman de Michal Govrin

Sur le vif
Sur le vif Crédits : Michal Govrin

Des routes du New Jersey aux collines de Jérusalem, de Paris à Munich, ce roman, qui articule plusieurs registres, retrace la quête d'une femme passionnée et lumineuse. Brillante architecte, partageant sa vie entre ses deux fils, son mari Alain, historien spécialiste de l'Holocauste, et son impossible amour pour Saïd, l'amant palestinien, llana Tsouriel incarnait l'ouverture aux autres, la lucidité, la séduction et la liberté. Elle vient de mourir dans un accident de voiture, et laisse derrière elle un épais dossier d'instantanés de sa vie : des notes du quotidien, des fragments murmurés de journal intime, des dessins et des plans s'ajoutent à une longue lettre à son père, un des fondateurs de l'État d'Israël, mort un an auparavant.

Frappée par la «malédiction de l'errance», désireuse d'affronter la réalité proche-orientale en sortant des sentiers battus, llana, qui avait quitté Israël dans sa jeunesse, éprouve, au moment de la guerre du Golfe, le besoin d'y retourner. Le souvenir de son père, figure éclatante de pionnier, la hante, elle veut en allant sur sa tombe poursuivre le dialogue trop tôt interrompu. Elle veut aussi mettre en chantier à Jérusalem un ambitieux et singulier monument pour la paix, inspiré par une relecture humaniste et écologique de la Bible. Au cœur des chambres hermétiques où se terrent les Israéliens durant l'hiver 1991, avec ses enfants qu'elle a entraînés là, et parmi la communauté chaleureuse et magnifique de son quartier, elle trouve les clefs qui lui manquaient, et parvient enfin à interroger la complexité de son pays dans les différentes strates de son histoire. Avec sa générosité et sa force de vie, llana donne de sa terre natale une vision d'une vivifiante intelligence.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......