LE DIRECT
Catherine Chalier

Les forces de la pureté

32 min
À retrouver dans l'émission

.

Catherine Chalier
Catherine Chalier Crédits : DR - Radio France

https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/1969-une-fillette-invente-une-nouvelle-devise-liberte-purete-sante

En 1969, à l'occasion de la quinzaine "Air Pur", pendant la campagne contre la pollution atmosphérique, un concours scolaire était organisé dans les classes du premier cycle de la Gironde, afin d'attirer l'attention des enfants sur ce problème environnemental. Un exercice a priori pas évident pour ces collégiens, pour qui la pollution atmosphérique était encore assez théorique. Ces jeunes collégiens étaient invités à décrire leur monde idéal dans des rédactions. Le premier prix était attribué à une jeune collégienne de 6ème d'un collège de Libourne. "Je m'appelle Josiane Canet, j'ai douze ans, je suis née le 29 mars 1958."

"Liberté, pureté, santé !"

Devant les caméras du JT Aquitaine Midi, elle lisait quelques extraits de son texte.

"Dans mon imagination, il est une ville idéale où l'air n'est jamais pollué, elle s'appelle "La renaissance de l'air pur". Les rues sont de larges allées goudronnées bordées de larges trottoirs et surtout d'arbres verts. Il n'y a pas d'usines."

La conclusion de son devoir était très poétique et décrivait une très belle utopie : 

"Quand on entre à "La renaissance de l'air pur", la fleur embaume, l'arbre frissonne sous la caresse de la bise qui murmure sans cesse "air pur, air pur, pur, pur, air pur ", et le vent chuchote dans les feuillages la devise de la ville qui flotte sur tous les drapeaux : Liberté, pureté, santé !"

Une Pureté de l’air qui se conjugue aujourd’hui, pour certains avec d’autre désirs de pureté, qui n’ont pas la même tonalité. Je pense aux idéologies de pureté de la race dont nous avons vu il y a 15 jours en nouvelle Zélande, et ce n’est qu’un exemple, la terrible et insupportable violence que cela génère. 

Dans les deux cas c’est le mot pureté qui est utilisé. 

Deux contextes différents, deux époques, mais le mot fait son retour sur la scène publique ou sur les réseaux sociaux, en témoigne, à l’adresse des adolescents un test de pureté déjà apparut dans les années 2000 et qui revient en force et qui consiste, en une cinquantaine de questions portant sur les thèmes de l'alcool, du sexe, de l'hygiène, de la morale et de la drogue, à évaluer notre taux de "pureté", mais surtout celui d’"impureté". 

Pur et impur, actualité de ces concepts qui intéressent aussi de jeunes chercheurs en littérature et sciences humaines qui se réuniront à Amiens en Mai prochain dans le cadre d’un colloque organisé par l’université de Picardie, intitulé Le Pur et l’Impur : Figurations de la souillure et aspirations à la pureté dans la littérature, du Moyen Âge à nos jours 

Dans son livre le Pur et l’impur, l’écrivain Colette fait dire à l’un de ses personnages : « Le mot « pur » ne m’a pas découvert son sens intelligible ». Laissant comprendre que l’idée d’impureté est plus facile à cerner « car il lieu par excellence du mélange, des compromis et des ambivalences, du devenir et de la corruption. »

Les jugements de pureté et d’impureté engagent ainsi tout un système symbolique dont les implications métaphysiques, philosophiques, morales, politiques, esthétiques et spirituelles doivent être questionnées, et qui, loin d’être considérés comme des objets immuables, doivent être historicisés. 

L'invitée

Professeur émérite de philosophie de l’Université de Paris-Ouest-Nanterre et qu’à la suite de Lévinas, elle explore, comme elle aime à le dire, le lien entre philosophie et la tradition hébraïque de la pensée.   

Auteure d’une œuvre très  importante, Catherine Chalier est spécialiste de la pensée d’Emmanuel  Lévinas dont elle a édité avec Rodolphe Calin deux volumes de l'édition  critique à l'IMEC. Elle est aussi traductrice de l’hébreu. 

Catherine Chalier vient de faire paraître « Pureté, impureté. Une mise à l’épreuve » aux éditions Bayard.

Transition sonore

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

https://www.youtube.com/watch?time_continue=23&v=WONRzYK3QjI

Le livre de l'invitée

Un essai pour comprendre les enjeux de la pureté dans les religions et la culture contemporaine

Catherine Chalier étudie les sources du pur et de l’impur dans les religions, notamment le judaïsme, l’histoire récente (en tentant de comprendre la notion d’épuration ethnique) et la culture contemporaine.

Elle constate que l’idéal d’un retour à la soi-disant pureté de la lettre ou de la source première, dans les religions du livre, s’avère toujours catastrophique en conséquences spirituelles, morales et politiques.

La rencontre des cultures, le dialogue religieux portent un début de promesse : celle d’un autre pureté qui demande à grandir en chaque créature.

Catherine Chalier
Catherine Chalier Crédits : Editions Bayard - Radio France
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......