LE DIRECT
Nathan Wachtel

L'histoire en contre-plongée: perspectives marranes, une nouvelle donne.

32 min
À retrouver dans l'émission

Une rediffusion de l’émission du 18.10.2015

Nathan Wachtel
Nathan Wachtel Crédits : DR

Marc-Alain Ouaknin s'entretient avec Nathan Wachtel.

Le phénomène "Marrane" a sans doute de grandes heures devant lui. "Marrane" est peut-être le mot le plus judicieux pour parler de la complexité de l'identité humaine : identité à la fois visible et invisible, montrée et cachée, intime et publique, partagée et en repli sur soi. A la fois juive, chrétienne, l'une ou l'autre, l'une et l'autre toujours mais dans des équilibres différents et fragiles. Une identité dont le cœur est la transmission de cette identité, une foi étonnante dans le souvenir, une identité qui par ses différences ouvre d'une certaine façon à la modernité à la possibilité même de la laïcité.

L'invité

Né en 1935 à Metz, Nathan Wachtel est professeur honoraire au Collège de France, où il détient la chaire d'histoire et d'anthropologie des sociétés méso-américaines et sud-américaines.

Il est spécialiste de la vision de la conquête espagnole par les populations du Pérou selon les sources orales et les sources écrites incas en espagnol, Nathan Wachtel se dédie depuis quelques années à l'étude des marranes.

Programmation musicale

Le livre de l'invité

Nathan Wachtel, Entre Moïse et jésus , études marranes (XVe-XXIe siècle) éditions du CNRS, 2013.

CNRS
CNRS Crédits : Nathan Wachtel

"On qualifie de « marranes » ces juifs convertis de force à la foi catholique à partir de la fin du XIVe siècle dans la péninsule Ibérique. Mais qu’entend-on réellement par « marrane » ? S’agit-il d’un nouveau-chrétien perpétuant secrètement la foi juive ? Ou bien d’un converti animé d’une foi chrétienne sincère, mais souvent conçue selon des modalités nouvelles ? Le crypto-judaïsme correspond-il à une réalité historique et une pratique quotidienne ou bien a-t-il été inventé, voire « fabriqué », par le Saint-Office ?

Le marranisme se signale par sa complexité comme par son extraordinaire capacité à persister dans le temps. Il s’agit d’un fait social total, comportant de nombreuses dimensions : religieuse et culturelle, mais aussi économique, sociale, politique, et identitaire.

Nourris, entre autres, aux riches archives des procès de l’Inquisition, qui recèlent de nombreux détails des vies collectives et individuelles, les textes du présent recueil viennent compléter la trilogie que Nathan Wachtel a consacrée aux études marranes. C’est à un voyage dans le temps et la longue durée qu’il nous convie, mais aussi à un questionnement : le concept de marranisme ne serait-il pas pertinent pour s’appliquer aussi à des phénomènes contemporains ? [présentation de l'éditeur]

Bibliographie complémentaire

  • Nathan Wachtel, Des archives aux terrains , Essais d'anthropologie historique (Éditions du Seuil, Gallimard, EHESS, 2014)
  • Nathan Wachtel, Foi du souvenir (Le Seuil, 2001), Le labyrinthe des marranes (sous-titre).
  • Nathan Wachtel, Le retour des ancêtres (Gallimard, 1990) : Les Indiens Urus de Bolivie, XXe-XVIe siècle (essai d'histoire régressive).
  • Nathan Wachtel, La vision des vaincus (Gallimard, 1971) : Les Indiens du Pérou devant la Conquête espagnole (1530-1570).
L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......