LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Myriam Bienenstock et Christophe Bouton

Peut-on apprendre des leçons de l'Histoire ?

33 min
À retrouver dans l'émission

.

Myriam Bienenstock et Christophe Bouton
Myriam Bienenstock et Christophe Bouton Crédits : DR - Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Nous venons d’entendre un célèbre chant révolutionnaire qui date de la Révolution française de 1789.

Révolution d’une grande actualité dans l’esprit de nombreux de nos contemporains qui s’y réfèrent aujourd’hui comme modèle de leur action. 

Qu’ils se nomment gilets jaunes, verts, ou rouges, en fonction des différentes revendications qui les animent, c’est l’Histoire qui est convoquée. 

C’est à l’expérience du passé, réel ou fantasmé, auquel ces femmes et ces hommes se réfèrent comme exemple d’un changement possible, d’une chance de réussir, puisque cela a déjà marché.

Ils puisent dans l’Histoire et le passé un espoir, une force, une dynamique qui les poussent à l’action. La figure de femmes et d’hommes particulièrement charismatiques les inspirent et les portent comme Marianne guidant le peuple. Le phénomène n’est pas nouveau et se répète de génération en génération, de révolution en révolution et sans doute est-il urgent de l’interroger. 

Qu’en est-il de cette expérience du passé ? L’expression n’est-elle pas déjà paradoxale car le passé est passé et nous ne pouvons pas en faire réellement l’expérience !  Et d’ailleurs est-il reproductible ? Et quand nous disons le « passé » de quoi parlons-nous exactement. 

La grammaire connaît le « passé simple » mais le passé ne semble pas si simple que cela ! 

Et si on peut le dire « composé », c’est aussi parce qu’il est composé de multiples passés que les chercheurs dans différentes disciplines ont décliné chacun à leur façon. 

Le passé explose en un feu d’artifice d’adjectifs dont la connaissance et la compréhension sont de véritables outils pour l’intelligence et la compréhension que nous pouvons avoir de notre perception du monde. 

Au fil des lectures nous découvrons le passé total, le passé absolu, le passé actuel, le passé pratique, le passé subi, le passé choisi, le passé caricaturé, le passé inachevé, le passé recomposé, et même le passé futur. Sans compter tous les jugements qui concernent le passé et ses modalités : son utilité ou son inutilité, sa singularité, son unicité, sa nouveauté, sa caducité ou son obsolescence.

Et si l’histoire de la pensée connaît des futurologues, l’urgence est peut-être aujourd’hui au « passéologues ». 

Je sais, ce néologisme peut faire sourire, mais il n’a que la vocation d’attirer l’attention sur un sujet éminemment complexe et si fondamental ! Il dit aussi que cette question du passé dépasse l’expertise des seuls historiens et requiert le point de vue éclairé des philosophes, des écrivains et des poètes, des artistes, des théologiens, des politiciens, des juristes et des psychanalystes, sans oublier les hommes de sciences, car les neurosciences ont sans doute beaucoup de choses à nous apprendre sur ce sujet.

Les invités

Myriam Bienenstock

Est aujourd'hui Professeure émérite à l’Université François Rabelais de Tours, a aussi enseigné (de 1977 à 1986) à l’Université hébraïque de Jérusalem ainsi que comme Professeure invitée dans de nombreuses autres Universités: Francfort (Chaire Buber), Zürich (Chaire Sigi-Feigl), Münster (DFG-Mercator) et Berlin (Université Humboldt) en 2014-2015.

Spécialiste de philosophie allemande et de pensée juive, elle a dirigé la nouvelle édition française deLa Philosophie de l’Histoire de Hegel au Livre de poche (2009) et aussi organisé à Paris en 2009, comme Présidente de la Société Internationale Franz Rosenzweig, le grand Congrès "Nous et les Autres", dont les Actes ont été publiés aux Editions de l’éclat: Héritages de Franz Rosenzweig. Nous et les Autres (2011). 

Liste de publications complète sous http://mbienenstock.free.fr

Voir aussi dans la même maison d'édition Devoir de mémoire ? Les lois mémorielles et l’Histoire (2014), la monographie _Cohen face à Rosenzweig. Débat sur la pensée allemande (_Vrin, Paris, 2009), ou encore Hermann Cohen, Le concept de philosophie (Cerf, 2014). 

Christophe Bouton

Est professeur de philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne. 

Ses recherches portent sur les théories de l'histoire (XIXe et XXe siècles) et sur la question du temps dans la philosophie contemporaine. 

Principales publications :

Monographies : Le Procès de l’histoire. Fondements et postérité de l’idéalisme historique de Hegel, Vrin, 2004 ; Temps et liberté, Presses Universitaires du Mirail, 2007 (trad. anglaise Time and Freedom, Northwestern University Press, 2014) ; Le temps de l'urgence, Le Bord de l'eau, 2013 ; Faire l'histoire. De la Révolution française au Printemps arabe, Cerf, 2013 ; 

Ouvrages collectifs : Penser l'histoire. De Karl Marx aux siècles des catastrophes, éd. avec Bruce Bégout, L'éclat, 2011 ; Capitalisme et démocratie. Autour de l’œuvre d’Axel Honneth, éd. avec Guillaume le Blanc, Le Bord de l’eau, 2015 ; Temps de la nature, nature du temps. Etudes philosophiques sur le temps dans les sciences naturelles, éd. avec Philippe Huneman, CNRS éditions, 2018 ; L’expérience du passé. Histoire, Philosophie, Politique, éd. avec Barbara Stiegler, L’éclat, 2018.

Transition sonore

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le livre présenté dans l'émission

L'expérience du passé
L'expérience du passé Crédits : Editions de l'éclat - Radio France

L'expérience du passé, Histoire, philosophie, politique

Sous la direction de Christophe Bouton et Barbara Stiegler aux Éditions de l'éclat

Que  signifie l’idée qu’il y aurait des « leçons de l’histoire » et quelle  serait leur pertinence aujourd’hui, à l’aune de ses plus récents et  tragiques « bégaiements » ?

Cet ouvrage interdisciplinaire, qui fait  suite au volume Penser ­l’histoire  (sous la direction de Christophe Bouton et Bruce Bégout, L’éclat,  2011), réunit des historiens et des philosophes, interrogeant  l’expérience du passé, au double sens d’un enseignement qu’on peut en  recevoir et des diverses manières dont celui-ci est vécu et affecte le  moment présent. 

De Salluste à Derrida, de « l’histoire maîtresse de  vie » chère à Koselleck, à l’« actualité du passé » et au projet d’une  « histoire à rebrousse-poil » telle que l’a définie Walter Benjamin, ce  volume propose une enquête sur le temps long qui aboutit à une  conception du passé comme « spectre » venant hanter notre présent, mais  qu’il convient de regarder « avec les yeux chargés du désir de la  politique », si l’on veut en tirer des leçons pour l’avenir.
 

Site des Éditions de l'éclat

http://www.lyber-eclat.net/livres/lexperience-du-passe/

Autre livre cité dans l'émission

Shlomo Pinès, la liberté de philosopher, DDB, 1997.

La liberté de penser
La liberté de penser Crédits : Shlomo Pinès - Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......