LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jérémie Haddad

L'avenir sera-t-il humain ? 1/1 Trans... et post... Une humanité à définir !

32 min
À retrouver dans l'émission

.

Jérémie Haddad
Jérémie Haddad Crédits : DR - Radio France

Voici la rentrée !

Oui pour des millions de parents, d’enfants, d’adolescents et de professeurs, le grand événement de la semaine qui commence demain est la rentrée scolaire. Une occasion de se pencher sur le sens de ce mot « scolaire » qui nous vient du grec et du latin et qui nous réserve de belles surprises. En effet le grec Skolé signifie, la « trêve », un « moment de relâche », le « repos » et le « loisir », mot que l’on retrouve dans les expression grecques qui signifient « prendre du loisir », « se donner du loisir ». 

Pour le dire de manière un peu paradoxale, skolé d’où dérive le mot « école », serait le temps des « vacances » ! A comprendre comme le privilège de l’homme libre, chez les grecs, qui contrairement à l’esclave, pouvait s’occuper d’autres choses que le travail et avoir ainsi le temps, la tranquillité, la sérénité et le loisir, de se consacrer à des occupations studieuses, à des entretiens savants, aux études et à la méditation, en un mot aux loisirs de l’esprit. 

D’où par la suite le sens de Skolé comme lieu de l’étude : à savoir l’école. Lieu où l’on pratiquait les « humanitas », c’est à dire un lieu où l’on apprenait à devenir un homme accompli en pratiquant les disciplines des humanités (histoire, rhétorique, politique, éthique).

Ce mot « humanités » nous invitent à nous poser quelques questions, sans doute trop sérieuses pour une rentrée, mais sans doute aussi trop urgentes pour ne pas les poser, dans notre contexte politique, économique, écologique et technologique, et dans le temps de notre quotidien qui se métamorphose à une vitesse surprenante. 

Mains agrippées, oreilles branchées, yeux rivés sur des pages qui défilent frénétiquement au rythme d’acrobaties digitales spectaculaires, sans parler en cette rentrée des nombreux lycées qui deviennent 100% numériques, il suffit de franchir la porte d’une rame de métro pour comprendre que nous sommes définitivement entrés dans une ère nouvelle !

Quelle transmission ? Quelles idées de l’humain les enfants de nos écoles vont découvrir et vont leur permettre de s’accomplir ? Quelles idées de l’humain et de son rapport à la terre, à l’heure où les projets des terriens deviennent extraterrestres ? Quelle démocratie construire dans ce temps politique où s’installe « une fatigue d’être libre » selon l’expression de Jean-Michel Besnier inspirée de Tocqueville ? 

Quelles idées de l’humain pouvons-nous construire dans ce temps de bascule où l’humain et l’humanisme s’entichent et s’entachent de post et de trans ?  Que signifient ces mots qui sont bien plus qu’une mode : « Post humanisme » et « transhumanisme » ? Signent-ils la fin de l’humanisme ? Un mot qu’il faut d’ailleurs lui-même interroger !  Quels outils philosophiques avons-nous pour penser ces révolutions à la fois technologiques mais aussi cognitives et psychologiques ?

Et qu’en est-il de toutes ces questions, si non seulement nous les posons dans le cadre de la philosophie générale mais aussi à l’aune des textes de la tradition hébraïques et de l’exégèse des maîtres de la pensée juive à travers les siècles ?

C’est par l’ensemble de ces questions que « Talmudiques » fait sa rentrée en ayant le plaisir de partager ces interrogations en dialogue et en convergence avec la dernière livraison de la Revue l’Éclaireur qui souffle sa première bougie et qui consacre son numéro au Retour du golem ? Un regard juif sur le transhumanisme et l’intelligence artificielle. 

L'invité

Associé dans un cabinet de conseil international en stratégie et en   management, Jérémie Haddad est le Président des Éclaireuses Éclaireurs Israélites de France. Vice-Président du Scoutisme Français de 2015 à   2018, il est également Directeur de Publication de La revue l’Éclaireur,  la  nouvelle revue de pensée juive éditée par les EEIF, dans la lignée des publications issues de l'école d'Orsay après-guerre et qui souffle avec son nouveau numéro son première anniversaire.

Transition musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La Revue L’Éclaireur 

L’éclaireur souhaite participer à la diffusion et au  renouvellement de la pensée juive, dans l’esprit de la mission  d’éducation et de transmission des Éclaireuses Éclaireurs Israélites de  France (EEIF).

Elle s’adresse à un large public de jeunes adultes et d’adultes,  désireux d’ancrer leur action dans la sagesse que recèle la pensée  juive, elle-même nourrie et en dialogue avec d’autres traditions. Elle  s’inscrit dans le paysage intellectuel juif français héritier de Denise  & Robert Gamzon et Edmond Fleg, fondateurs des EEIF, et de leurs  continuateurs Rachel & Jacob Gordin, Samuel Klein ou encore Léon  Ashkénazi.

Dans le cadre de cette revue, les EEIF entendent poser un  regard réfléchi et exigeant sur le monde contemporain, regard reflétant  leurs propres valeurs (autonomie, créativité, responsabilité, souci de  l’autre dans le respect de sa différence, harmonie avec la nature,  construction de soi et engagement citoyen, centralité de l’identité  juive dans la pluralité de ses expressions, attachement à la langue  hébraïque, à la culture juive et à Israël).

Dans l’esprit du Talmud qui rappelle combien « grande est l’étude qui mène à l’action »,  la revue s’efforcera de dresser des passerelles entre réflexions  théoriques et nécessité d’ancrer et de prolonger la pensée dans la  pratique et dans l’action. Nous voulons mettre la pensée juive en mouvement.

La démarche de la revue se veut didactique, de sorte à proposer une  réflexion stimulante dans un langage précis et accessible. L’érudition  n’exclut pas une expression claire voire ludique et la revue revendique  un souci de qualité et d’originalité, dans le fond comme dans la forme,  dans sa façon d’aborder les différents sujets. Les articles qui  stimulent la réflexion sur le plan intellectuel entrent en dialogue avec  les arts visuels qui contribuent à élargir notre horizon mental.

La revue a un rythme de parution trimestriel. Elle s’articule autour  d’un dossier thématique central qui analyse une question (une valeur, un  concept, un principe d’action) sous des angles variés, faisant  dialoguer la tradition juive, les sciences (humaines notamment) et les  arts. Les contributeurs, juifs ou non, viennent eux-mêmes d’horizons  très variés et sont sollicités tant pour leur expertise que pour leur  capacité à proposer une réflexion stimulante, originale et abordable,  sans concession sur la justesse du propos.

Des rubriques récurrentes trouveront également leur place dans cette  revue autour de la pensée juive, de l’histoire, du voyage et de la  culture au sens large. Elles seront aussi l’occasion de rendre compte de  l’évolution de la pensée juive et de ses pratiques tant en Israël qu'en  diaspora.

Les N° déjà parus

Les N° 1, 2, 3, 4
Les N° 1, 2, 3, 4 Crédits : DR - Radio France

Le N°5

Disponible à partir du 2 septembre

N°5
N°5 Crédits : DR - Radio France

https://www.leclaireur.org/user/subscribe

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......